LNH

Brayden Point: les négociations pourraient s'étirer

Publié | Mis à jour

Maintenant qu’il a prolongé le contrat de son gardien pour huit ans, Julien BriseBois souhaite régler un dossier crucial à l’attaque.

Le directeur général du Lightning de Tampa Bay a déclaré lundi qu’il est confiant de pouvoir trouver un terrain d’entente avec le joueur autonome avec compensation Brayden Point, auteur de 41 filets l’an dernier, mais il se peut que les négociations s'étirent jusqu'à septembre.

«Je m'attends à ce que tout soit réglé avant le début du camp d'entraînement, a prévenu le DG, dont les commentaires ont été cités par le site officiel de la LNH.

«Je n'ai pas de calendrier précis. Je suis très optimiste, mais je n'ai aucune nouvelle information concernant son prochain contrat», a-t-il admis.

Point a atteint un sommet personnel au chapitre des buts comptés, mais aussi pour les points récoltés, avec un cumulatif de 92 points.

Il pourrait se voir offrir un contrat semblable à ceux de Vasilevskiy et de l’ailier Nikita Kucherov, qui possèdent des ententes identiques de 8 ans et 76 millions$.

Bien qu’il ait préféré ne pas élaborer quelle offre il pourrait soumettre à l’attaquant de 23 ans, il a laissé entendre que les joueurs autonomes avec compensation du groupe 2 sont parfois les derniers à signer leurs nouveaux pactes.

«Ce n'est pas parce que nous ne travaillons pas sur leurs dossiers ni parce que nous n'essayons pas de conclure un accord», a précisé BriseBois. Ils sont juste un peu plus compliqués à finaliser et la date limite pour y arriver se situe vers le début du camp.

«D'autres joueurs ont des statuts différents à titre de joueurs autonomes plus tôt, l’été.»

Point a conclu la dernière saison au troisième rang des pointeurs, derrière Kucherov (128 points) Steven Stamkos (98 points).