Tennis

Leylah Annie Fernandez s’incline en finale

Publié | Mis à jour

L’Australienne Lizette Cabrera a privé la Québécoise Leylah Annie Fernandez de célébrations devant parents et amis, dimanche, puisqu’elle a remporté la finale du Challenger de Granby en deux manches de 6-1 et 6-4.

La Québécoise, 372e au monde, était en quête d’un deuxième titre en autant de semaines après avoir triomphé au Challenger de Gatineau dimanche dernier. Pour atteindre la finale à Granby, elle avait défait sa compatriote Françoise Abanda dans le carré d’as, tandis que Cabrera avait vaincu la Canadienne Katherine Sebov.

«Il y avait bien sûr une certaine fatigue, mais ça n’explique pas mon niveau aujourd’hui (dimanche), a dit Fernandez après la rencontre. Je n’ai pas très bien joué. Mais Lisette a très bien joué aujourd’hui et j’aimerais la féliciter. C’est une très bonne joueuse. Bravo pour ta victoire.»

Il s’agissait par ailleurs d’un troisième trophée au sein du circuit de l’ITF pour Cabrera, 266e raquette mondiale.

Bon départ

Fernandez semblait pourtant prête pour une dure bataille dès les premiers instants du duel. Si Cabrera a amorcé le match au service, elle a eu besoin de 18 échanges pour finalement remporter le jeu et remettre les balles à son adversaire.

La favorite locale a ensuite perdu deux fois son service lors de la première manche et elle n’est jamais parvenue à remettre de la pression sur l’Australienne.

Si elle a été en mesure de mieux répondre aux services de Cabrera au deuxième set, elle a toutefois encore éprouvé des difficultés au service, perdant ses deux premiers jeux lorsqu’elle amorçait les échanges.

«[Je suis fier] de ma combativité. Ce n’était pas facile ces deux dernières semaines et je suis contente, car j’ai travaillé très fort pour surmonter les difficultés.