LNH

Samuel Morin sous d'autres cieux?

Publié | Mis à jour

Les Flyers de Philadelphie et le défenseur Ivan Provorov sont toujours dans une impasse, mais plusieurs s’attendent à un dénouement heureux.

Si le Russe figurait bel et bien dans la brigade défensive des siens, le 4 octobre, les Flyers seraient aux prises avec un autre problème : un surplus d’arrières.

L’organisation de la Pennsylvanie a acquis Matt Niskanen, des Capitals de Washington, et Justin Braun, des Sharks de San Jose, depuis le début de la saison morte. Ils ont aussi Shayne Gostibehere, Phillippe Myers et Travis Sanheim au sein de l'effectif.

Selon le journaliste Charlie O’Connor, du site The Athletic, Samuel Morin et Robert Hagg pourraient se trouver dans la Ligue américaine, voire sous d’autres cieux en début de campagne.

«À première vue, Morin semblerait être le plus destiné à une rétrogradation, croit O’Connor. Il ne s’est pas encore imposé comme joueur à temps plein de la LNH et [...] il n’est pas impossible d’imaginer 30 équipes passer leur tour (au ballottage) sur un défenseur de 24 ans avec seulement huit matchs d'expérience dans la LNH.»

Sélectionné au premier tour (11e au total) par les Flyers à l’encan de 2013, l’ancien de l’Océanic de Rimouski a disputé cinq rencontres avec le grand club l’an dernier. Il n’a enregistré aucun point avec cinq tirs au but, une fiche de -3 et quatre minutes de punition. En moyenne, il a été employé pendant 12 min 22s par soir.

«Morin bénéficierait d’un temps de jeu régulier et il ne l’obtiendra certainement pas avec les Flyers au début de la saison. Ils pourraient conclure que le soumettre au ballottage vaut le risque de le perdre pour rien.»

Le patineur de Lac-Beauport avait été victime d’une déchirure du ligament croisé antérieur du genou droit le 9 mai 2018, ce qui a nécessité une longue convalescence.