Crédit : AFP

LNH

Les Sabres mettront-ils fin à leur longue guigne?

Publié | Mis à jour

Jack Eichel s’entraîne comme s’il partait en guerre. Il n’a pas digéré la dernière campagne et il ne veut plus revivre pareil scénario.

Même si le capitaine des Sabres de Buffalo a atteint des sommets personnels avec 28 buts et 82 points, tout a dégringolé après la période des Fêtes, en décembre. Le club est alors passé du quatrième rang de l'Est (21-11-5) à une exclusion du portrait des séries (33-39-10), à 22 points d’une place en éliminatoires.

«La dernière année a été un peu amère pour lui étant donné le bon début de saison, mais il veut être des séries éliminatoires», a déclaré l’attaquant Jimmy Vesey au site officiel de la LNH, dans le cadre du Smashfest.

«Vous pouvez utiliser le mot frustration dans son cas, mais c'est un compétiteur. Il est le capitaine de l'équipe, il a été repêché deuxième au total (en 2015) et il veut être le meilleur. J'espère pouvoir aider à atteindre les séries et voir ce que nous pouvons faire une fois que nous y sommes.»

Les Sabres ont fait le plein de munitions pendant l’été en conservant les services de leur meilleur buteur, Jeff Skinner, en obtenant les services du défenseur Colin Miller ainsi qu’en ajoutant Vesey, un ami proche d’Eichel, dans une transaction conclue avec les Rangers de New York. Les deux patineurs originaire du Massachusetts effectuent leur préparation ensemble, cet été.

«Je m’entraîne avec Jack tous les jours et je patine avec lui trois fois par semaine, a raconté Vesey. Je ne sais pas à quel point vous en êtes conscients (dans les médias), mais il est tout un spécimen d'athlète.»

«Cela paraît peut-être plus dans le gymnase, où peu de gars peuvent le suivre, mais je sais qu'il est super motivé pour la prochaine année.»

Mettre fin à la guigne

Depuis les débuts d'Eichel avec l'équipe, les Sabres ne sont pas parvenus à atteindre les éliminatoires. Et ce depuis le printemps 2011.

Vesey, qui a conclu la plus récente campagne au troisième rang des Rangers avec 16 buts à forces égales, espère mettre l'épaule à la roue pour mettre fin à cette guigne.

«Les deux dernières années, j’ai marqué beaucoup de buts à forces égales (32) et quand j’ai parlé avec la direction et les entraîneurs, c’était quelque chose qui leur manquait peut-être.

«J'apporte une éthique de travail ‘col bleu’ à la patinoire. J'aime aller au filet et je pense que c'est là que sont marqués beaucoup de buts. Je suis un compétiteur et j'espère pouvoir aider cette équipe aux séries éliminatoires et au-delà.»