LNH

Jonathan Toews : «Chaque jour ressemblait au 1er juillet»

Publié | Mis à jour

À la suite des nombreux changements apportés à la formation des Blackhawks de Chicago au cours des dernières semaines, Jonathan Toews est impatient de reprendre le collier en vue de la prochaine saison.

Au nombre des récentes acquisitions des Hawks, il y a évidemment Andrew Shaw qui a été obtenu du Canadien de Montréal en retour de choix au repêchage, dont une sélection de deuxième tour en 2020. Le défenseur Olli Maatta a pour sa part été acquis des Penguins de Pittsburgh contre Dominik Kahun et un choix de cinquième ronde au dernier repêchage. Les Blackhawks accueillent aussi le gardien Robin Lehner, qui était finaliste l’an dernier avec les Islanders de New York pour l'obtention du trophée Vézina.

Calvin de Haan, Aleksi Saarela, Ryan Carpenter, Alexander Nylander, John Quenneville et Zack Smith font également partie des nouveaux venus chez les Blackhawks.

«Chaque jour ressemblait au 1er juillet, a raconté Toews dans une entrevue publiée sur le site lnh.com, samedi. Même au repêchage il y avait des choses qui se passaient.»

Relancer l’équipe

Le capitaine des Hawks espère que tous ces ajouts permettront à l’équipe de redresser la barre, elle qui a raté les séries éliminatoires pour une deuxième année consécutive au printemps dernier.

La formation de Chicago avait terminé la saison 2018-2019 avec une fiche de 36-34-12.

«On ne sait jamais vraiment ce qui va se passer, ni comment les choses vont tourner, a dit Toews, qui a récolté 81 points (35 buts et 46 aides) l’an dernier.

«En regardant les gars qui arrivent, connaissant leur réputation, le genre de coéquipiers qu’ils sont et ce qu’ils apportent en tant que joueurs, tu te mets à penser comment ils pourront aider l’équipe et quelle place ils occuperont dans la formation. C’est excitant de penser à tout ça et à toutes les possibilités présentement.»

Tous ces nouveaux éléments devraient permettre aux Hawks de solidifier leur brigade défensive. En effet, la saison dernière, ils ont été la deuxième équipe ayant accordé le plus de buts (291) après les Sénateurs d’Ottawa (301).

«Compter des buts n’a jamais été un problème, a dit le défenseur Brent Seabrook. Par contre, je pense que nous devons nous renforcer à l’autre bout de la patinoire, et les nouveaux joueurs vont nous aider à y arriver.»