Tennis

Granby: Fernandez dispose d'Abanda et passe en finale

Publié | Mis à jour

La jeune Québécoise Leylah Annie Fernandez a atteint sa deuxième finale en autant de semaines chez les professionnelles, samedi, au Challenger de Granby. Comme ce fut également le cas la semaine dernière à Gatineau, c’est une victoire aux dépens de sa compatriote Françoise Abanda en demi-finale qui lui a permis de passer en ronde ultime.

La Lavalloise de 16 ans, 372e au classement de la WTA, a défait Abanda en trois longues manches de 6-3, 5-7 et 7-6 (6). Elle a eu besoin de 2 h 52 minutes pour venir à bout de la Montréalaise de 22 ans, qui occupe le 260e rang mondial.

«Je pense que c’était un de mes meilleurs matchs. Je n’ai pas très bien joué, mais mentalement j’ai été plus forte que Françoise et j’ai travaillé plus fort. Jusqu’à la fin, je voulais juste gagner le match et je l’ai fait», a lancé Fernandez après la rencontre, en entrevue à TVA Sports.

La semaine dernière, à Gatineau, Abanda n’avait pu compléter son match de demi-finale contre Fernandez en raison d’une blessure à l’épaule droite. Elle menait 6-3 et 1-5 lorsqu’elle s’est retirée.

Insatisfaite de quelques appels de l'arbitre, cette dernière a perdu patience à la fin de la première manche et ne s'est pas gênée pour signifier son mécontentement.

Granby : Françoise Abanda enguirlande l'arbitre - TVA Sports

Une victoire à l’arraché

Cette fois-ci, les deux Québécoises se sont livré une lutte de tous les instants sur le court central du Club de tennis des loisirs de Granby.

Si Fernandez a réussi à imposer son rythme en première manche, Abanda est revenue en force à la deuxième. Elle a converti ses trois balles de bris et est revenue de l’arrière alors qu’elle était menée 2-4 pour provoquer la tenue du manche ultime.

Le troisième set a encore une fois donné lieu à des échanges âprement disputés, au cours desquels les deux joueuses ont fait preuve de brio. Profitant de quelques erreurs de son adversaire, la championne junior des derniers Internationaux de France a finalement triomphé au bris d’égalité.

«Bien sûr, quand j’ai perdu (mon avance) de 40-15 à 4-2, j’étais un peu déçue et un peu frustrée. Mais un de mes objectifs est de rester positive dans mes matchs, et j’ai réussi à bien revenir au troisième set. J'ai bataillé et j’ai trouvé des solutions pour remettre la balle en jeu», a raconté Fernandez.

Il s’agit d’une neuvième victoire consécutive pour la jeune Québécoise et d’une 20e à ses 21 dernières parties.

Fernandez croisera le fer avec Lizette Cabrera, 266e au monde, dimanche, en finale. L’Australienne de 20 ans a vaincu la Torontoise Katherine Sebov, 207e au monde, en trois manches de 3-6, 6-1 et 6-0 dans l’autre demi-finale.

Du côté masculin, l’Américain Ernesto Escobedo s’est qualifié pour la finale en disposant du Croate Borna Gojo en trois manches de 6-7 (3), 7-6 (3) et 6-2. Il affrontera le Japonais Yasutaka Uchiyama, qui a vaincu l'Ontarien Peter Polansky 7-6 (9) et 6-4 dans l'autre demi-finale.