BBA-BBN-BBO-SPO-MINNESOTA-TWINS-V-CHICAGO-WHITE-SOX

Crédit : AFP

Baseball - MLB

Un premier match de trois circuits à 39 ans

Publié | Mis à jour

Pour la première fois de sa carrière dans les ligues majeures, le frappeur désigné Nelson Cruz, 39 ans, a propulsé la balle de l’autre côté de la clôture à trois reprises dans un seul et même match.

«Ce n’est pas facile de frapper un circuit, a réagi le joueur des Twins du Minnesota en entrevue avec MLB.com. D’en réussir trois, c’est assez formidable.»

Ayant participé à 75 parties depuis le début de la saison, le vétéran dominicain compte pas moins de 25 circuits. Son plus haut total en carrière pour une saison, établi en 2015 dans l’uniforme des Mariners de Seattle, est de 44.

«Un gars comme Nelson Cruz n’a pas besoin de changer son approche pour frapper la balle par-dessus la clôture, a indiqué le gérant des Twins, Rocco Baldelli. C’est un frappeur talentueux qui est aussi un gars très fort. Quand il frappe bien la balle, avec un bon élan, il a de bonnes chances de l’envoyer loin à l’extérieur du terrain.»

Pour ajouter à l’exploit de Cruz, les Twins sont devenus la première équipe dans l’histoire du baseball majeur, jeudi soir, à frapper au moins cinq circuits dans un neuvième match au cours d’une même saison. La formation du Minnesota l’a alors emporté par le pointage de 10 à 3 contre les White Sox, à Chicago.

Une saison formidable

En plus Cruz, Max Kepler et Miguel Sano ont également envoyé la balle dans les gradins. Ils ont ainsi permis aux Twins de battre le record réalisé par les Red Sox de Boston, qui avaient cogné au moins cinq circuits dans huit matchs cours de la saison 1977.

Les Twins ont réussi 199 circuits en 102 matchs cette saison (avant la rencontre de vendredi soir). Ils ne sont qu’à 26 longues balles d’égaler le record d’équipe de 225 établi en 1963. Ils menacent aussi la marque de 264 établie par les Yankees de New York la saison dernière.

«Nos joueurs ne changent pas leur approche au bâton, a dit Baldelli. On ne sait jamais si ce genre de choses va se reproduire, mais j’assure qu’on continuera de voir nos frappeurs bien faire au bâton et cogner avec puissance.»