Impact

Lappalainen et Okwonkwo se chargent de l’Union

Dave Lévesque

Publié | Mis à jour

Rémi Garde ne voulait pas qu’on perçoive Lassi Lappalainen comme un sauveur, mais le jeune homme a quand même joué les héros en inscrivant un doublé dans une victoire de 4 à 0 de l’Impact sur l’Union de Philadelphie, samedi soir à Montréal.

L’Impact a joué un rare match excitant, et Lappalainen n’a pas raté sa première impression en soulevant le Stade Saputo dès le début en ouvrant la marque à la quatrième minute.

Mais le Finlandais volant n’allait pas s’arrêter en si bon chemin puisqu’il a complété son doublé en marquant dès la relance de la seconde demie.

Il a détalé sur la gauche et Nacho Piatti a eu la bonne idée de le laisser partir avec le ballon.

Lappalainen s’est présenté seul devant Andre Blake qu’il a déjoué d’un tir bas au deuxième poteau.

Soulignons au passage que le partenariat avec le FC Bologne a bien servi l’Impact samedi puisque les deux autres buts ont été l’œuvre d’Orji Okwonkwo.

Débuts rêvés

«Tout le monde rêverait de débuts comme ça, a mentionné Rémi Garde. Il a confirmé qu’il avait des qualités de vitesse et des qualités techniques pour combiner avec les autres.

«C’est très encourageant, il faudra confirmer. Il a mis la barre haut ce soir et c’est un gros potentiel.»

L’entraîneur-chef de l’Impact s’est aussi réjoui de voir son équipe reprendre du poil de la bête.

«Pour gagner sur le long terme, il faut bien faire les choses. Ce soir, il y avait beaucoup d’ingrédients qui étaient de retour dans l’équipe.

«Avec le retour de Nacho, c’est différent, il fait jouer les autres. Le plan de jeu a aussi été respecté par tout le monde, ce qui n’est pas tout le temps le cas. Quand on respecte les consignes, on est une équipe qui peut être dangereuse.»

But magnifique

Mais revenons au premier but du Finlandais de 20 ans, l’un des plus beaux buts inscrits par l’Impact cette année.

Tout a débuté par une solide course de Zachary Brault-Guillard dans le couloir droit. Pendant que Brault-Guillard dépeçait la défense de l’Union, Lappalainen utilisait son accélération fulgurante pour aller se positionner derrière le défenseur adverse où la passe de son coéquipier est arrivée parfaitement synchronisée.

Faisant preuve de calme et de sang froid, Lappalainen y est allé d’un contrôle, histoire de se débarrasser du gardien Andre Blake pour ensuite tirer dans une cage déserte. Le stade, qui accueillait 16 344 spectateurs, a explosé.

Lappalainen avait rêvé d’un but

Lassi Lappalainen ne pouvait rêver d’un meilleur début dans son nouveau maillot avec l'Impact de Montréal.

Il avait imaginé connaître une belle première rencontre avec ses nouveaux partisans, mais pas autant que celle-là.

«J’avais rêvé que je marquais un but, mais pas deux», a-t-il admis.

Le jeune Finlandais a joué tout un match et est sorti sous une ovation debout à la 82e minute.

Surprise

Lappalainen a été titularisé par Rémi Garde à son premier match dans le maillot bleu-blanc-noir.

«Ça m’a un peu surpris, mais les choses avaient bien été à l’entraînement. J’ai trouvé ça difficile avec la chaleur et j’étais épuisé quand je suis sorti», a révélé le jeune homme.

Zachary Brault-Guillard, qui a fourni la passe sur le premier but, a expliqué que c’était dans la continuité de ce qu’il avait vu à l’entraînement.

«Lors de notre entraînement vendredi, on a fait un cinq contre cinq et on était dans la même équipe, on a pu pratiquer des "patterns".»

Sur son second but, Lappalainen a détalé sur le flanc gauche et s’est retrouvé devant le ballon qui était aux pieds de Nacho Piatti.

Est-ce que l’Argentin lui a laissé le ballon ou bien le lui a-t-il subtilisé ?

«Nacho m’a dit que j’étais une Ferrari et qu’il était une Fiat.»

Le jeune ne manque pas de confiance et est pince-sans-rire en plus.

Tempo

Par ailleurs, la nouvelle acquisition de l’Impact a trouvé que le tempo du jeu dans la Major League Soccer (MLS) était très élevé.

«Le tempo était très élevé. En Finlande, c’est comme si on était arrêtés parfois.»

Les autres équipes vont-elles se prémunir contre lui maintenant que l’on connaît sa rapidité ?

«En Finlande, j’ai commencé la saison avec quelques buts, les équipes se sont ajustées, mais j’ai continué de marquer.»

Piatti en forme

Un match de l’Impact avec Nacho Piatti, ce n’est pas tout à fait pareil, et l’Argentin l’a parfaitement illustré.

Certes, il a parfois tenté de trop en faire lui-même pour donner le spectacle, mais il a pesé lourdement sur la défense adverse.

C’est d’ailleurs lui, avec un pivot bien maîtrisé, qui a lancé Orji Okwonkwo qui a marqué le second but des siens à la 37e minute grâce à une bonne frappe dans la lucarne.

Lappalainen a aussi eu son mot à dire sur ce but en amorçant la séquence.

Pendant ce temps, Maxi Urruti a connu toutes sortes d’ennuis, mais il a quand même fait une passe renversée qui a permis à Okwonkwo de réaliser un long sprint vers Blake pour aller le battre au deuxième poteau pour réaliser son doublé à la 66e minute. Il a aussi été à l’origine du premier but de Lappalainen et du premier d’Okwonkwo.

Sur les rails

Avec cette victoire, l’Impact s’est remis sur les rails puisqu’il avait perdu ses quatre matchs précédents en Major League Soccer (MLS). Sa dernière victoire remontait à il y a un mois, soit le 26 juin.

Qui plus est, c’était le premier jeu blanc de l’équipe depuis le verdict nul de 0 à 0 contre la Nouvelle-Angleterre le 8 mai dernier.

Cette victoire permet à l’Impact de conserver sa sixième position au classement de l’Association Est.

Notons au passage qu’il s’agissait d’un premier match de quatre buts pour le Bleu-Blanc-Noir depuis le 15 septembre 2018 alors qu’il avait battu l’Union 4 à 1 à Philadelphie.


2E MI-TEMPS: 

90' Fin du match. 

81' Auteur d'un doublé à son premier match en MLS, Lassi Lappalainen est remplacé sur le terrain par Mathieu Choinière. 

79' Zachary Brault Guillard bénéficie d'une belle occasion, mais son tir est bloqué par Blake. 

68' Okwonkwo sort du terrain au profit de Clément Bayiha. 

66' BUUUUUUTTTTTTTTT! Orji Okwonkwo y va lui aussi d'un doublé! Parti du centre du terrain, l'ailier marque d'un tir bas. 4-0! 

61' Nacho Piatti laisse sa place sur le terrain. Rudy Camacho entre en jeu. 

46' BUUUUUUUTTTTTTTTTTTT! Dès le début de la deuxième mi-temps, Lappalainen, encore lui, décampe et bat le gardien d'un tir bas. 3-0 Impact! (À voir dans la vidéo ci-dessus) 

1RE MI-TEMPS:

45' Fin de la première mi-temps.

41' Nacho Piatti envoie une longue frappe du droit qui rate le cadre de peu. 

38' La malchance s'acharne sur Przybylko. L'attaquant accepte une belle remise, mais son tir frappe directement le poteau. 

37' BUUUUUTTTTTTTT! Orji Okwonkwo décoche une frappe aussi puissante que précise qui trouve le haut du filet de l'Union. 2-0 IMFC! 

35' Bush y va d'un autre belle arrêt; sa parade sur Przybylko est parfaite.

34' Evan Bush résiste de belle façon alors que le ballon est redirigé vers son filet sur un corner.  

27' Brault-Guillard sert une belle remise à Maxi Urruti, mais celui-ci cafouille et rate son tir. 

7' Lappalainen repère Daniel Lovitz derrière la défensive adverse, mais l'arrière se bute à Andre Blake. 

4' BUUUUUUTTTTTTTTT! Aussitôt arrivé, Lassi Lappalainen reçoit une sublime remise de Zachary Brault-Guillard et trouve le fond du filet! 1-0 Impact!

3' Jack Elliot redirige par-dessus le filet d'Evan Bush un corner tiré par Marco Fabian. 

0' Début du match.


Le XI partant de l'Impact: 

Le XI partant de l'Union: