Crédit : ATP/WENN.com

F1

Une rivalité grandissante entre Leclerc et Verstappen

Publié | Mis à jour

Derrière le héros local Lewis Hamilton, qui a profité d’un peu d’aide de la voiture de sécurité pour remporter son Grand Prix de Formule 1 national à Silverstone, au Royaume-Uni, ce sont les luttes entre Red Bull et Ferrari qui ont animé le spectacle.

Après le GP d’Autriche, où Max Verstappen a brutalement tassé Charles Leclerc pour aller chercher la victoire dans les limites du règlement, les deux hommes ont une fois de plus mené quelques batailles viriles.

L’intervention de la voiture de sécurité après une sortie de piste d’Antonio Giovinazzi a néanmoins chamboulé les choses, et c’est avec Sebastian Vettel que Verstappen a dû se battre pour une place sur le podium. Lorsqu’il a semblé prendre l’ascendant, Vettel a toutefois embouti l’arrière de la voiture de son adversaire avec un freinage raté, gâchant le travail des deux hommes.

Voici donc l’état des forces des pilotes de F1 mis à jour après l’étape en sol britannique. Pour établir ce classement, les performances des pilotes au cours des trois plus récents Grands Prix sont prises en compte.

1. Lando Norris, McLaren (3e lors du dernier classement)

Vice-champion en Formule 2 l’année dernière, Norris se fait rapidement un nom en F1. Il s’est même permis un dépassement aux dépens de son compatriote Hamilton lors du premier tour en Autriche.

En Grande-Bretagne, c’est Daniel Ricciardo qu’il a dépassé. Toutefois, puisque son équipe a préféré ne pas le faire passer aux puits pendant la neutralisation, son deuxième arrêt lui a fait perdre toute chance de terminer au sein du top 10.

2. Charles Leclerc, Ferrari (1er)

Ayant clairement indiqué qu’il allait être plus agressif en piste après ce qui s’est passé en Autriche, Leclerc a tenu parole. Il n’a pas hésité à sortir les coudes lorsque Verstappen passait à l’attaque.

Prenant le départ troisième, Leclerc a fait partie de ceux qui ont souffert de l’intervention de la voiture de sécurité. Il est revenu en piste sixième après son arrêt, mais un dépassement aux dépens de Pierre Gasly et l’incident entre Vettel et Verstappen lui ont permis de monter sur le podium pour une quatrième épreuve consécutive.

3. Max Verstappen, Red Bull (2e)

Verstappen enchaîne les bonnes performances. Il aurait pu monter une fois de plus sur le podium sans l’erreur de Vettel.

En terminant malgré tout en cinquième place, le Néerlandais ajoute 10 points à son avance sur Vettel au classement, lui qui occupe le troisième échelon derrière les deux pilotes Mercedes.

4. Carlos Sainz fils, McLaren (5e)

Partant de la 13e place, Carlos Sainz fils a eu la main heureuse en prolongeant son premier relais en gommes médiums jusqu’à l’intervention de la voiture de sécurité. Il a ainsi fait partie du clan avantagé par la neutralisation.

L’Espagnol a malgré tout maximisé le résultat en terminant sixième, exploit qu’il a réussi trois fois cette saison à bord de sa McLaren.

5. Valtteri Bottas, Mercedes (ND)

Bottas pouvait montrer que son bon début de saison n’était pas un mirage au Royaume-Uni. Il a signé la position de tête de justesse et a brillamment résisté aux assauts de son coéquipier Lewis Hamilton lors des premières boucles.

Bottas a toutefois encore une fois été victime d’un coup du sort, puisque la sortie de piste de Giovinazzi au 20e tour a permis à Hamilton de prendre les devants avec un arrêt aux puits «gratuit». Le Finlandais a donc dû se contenter du deuxième rang.

6. Kimi Raikkonen, Alfa Romeo (8e)

Kimi Raikkonen partait 12e et a terminé huitième, d’une part grâce à une stratégie à un seul arrêt bien exécutée, et d’autre part en raison des ennuis de Norris, Alexander Albon, Nico Hulkenberg et Sergio Perez.

7. Lewis Hamilton, Mercedes (4e)

Hamilton a dû prendre le départ d’une course derrière son coéquipier Bottas pour une deuxième course de suite. S’il est parvenu à le dépasser en début de course, son rival a repris la tête quelques virages plus tard. Le champion en titre a ensuite repris la première position lorsqu’il s’est arrêté pendant la neutralisation. Il a signé une septième victoire en 10 courses cette saison.

8. Daniel Ricciardo, Renault (7e)

Passé en piste par Norris, Ricciardo a repris le dessus dans les puits. Des dépassements bien exécutés aux dépens d’Albon et de son coéquipier Hulkenberg l’ont ensuite fait grimper en septième position.

9. Alexander Albon, Toro Rosso (ND)

Albon a une fois de plus démontré qu’il était capable de belles manœuvres de dépassement, même si sa tentative face à Norris n’a pas eu l’effet escompté après l’intervention de la voiture de sécurité.

Il a également été rapide en qualifications, prenant le départ de la neuvième position pendant que son coéquipier Daniil Kvyat s’élançait 17e.

Malheureusement pour Albon, un pépin mécanique l’a empêché d’effectuer un deuxième arrêt, si bien que ses gommes médiums n’ont pas tenu. Il a glissé au 12e rang au classement final.

10. Daniil Kvyat, Toro Rosso (10e)

Lointain 17e au départ, un bon rythme de course, jumelé à un arrêt pendant que la voiture de sécurité était en piste, a permis à Kvyat d’arracher les deux points de la neuvième place.