Blue Jays - MLB

Les Blue Jays goûtent à la médecine de Shane Bieber

Publié | Mis à jour

Le lanceur des Indians de Cleveland Shane Bieber a complètement dominé les frappeurs des Blue Jays de Toronto, ce qui a permis à son équipe de l’emporter 4 à 0, mercredi, au Rogers Centre.

L’artilleur de 24 ans a œuvré pendant huit manches, ne donnant qu’un seul coup sûr et un but sur balles. Il a également passé neuf adversaires dans la mitaine.

Bieber (10-3) a perdu son match sans point ni coup sûrs lors du septième engagement. Eric Sogard a frappé un double, qui au final a été l’unique frappe en lieu sûr des favoris de la foule.

Offensivement, les Indians se sont inscrits à la marque une première fois en cinquième. Greg Allen a profité d’un double de Kevin Plawecki pour fouler la plaque. Les vainqueurs ont ajouté trois autres points dans les deux dernières manches, grâce à des claques d’Oscar Mercado, Jordan Luplow et Allen.

La défaite est atterrie sur la fiche de Marcus Stroman (6-11). Ce dernier n’a pourtant pas mal fait, donnant un point sur cinq coups sûrs en sept manches de boulot.

En vertu de cette défaite, les Jays ont perdu leur série de trois parties contre les représentants de l’Ohio. La troupe de Charlie Montoyo amorcera, vendredi, une nouvelle série de trois rencontres, alors que les Rays de Tampa Bay seront de passage dans la Ville Reine.

Charlie Morton continue de briller pour les Rays

Au Tropicana Field, Charlie Morton a été impitoyable au monticule et a mené les prochains adversaires des Blue Jays vers un gain de 3 à 2 contre les Red Sox de Boston.

Le droitier de 35 ans a ébloui les 24 161 spectateurs en ne permettant que cinq coups sûrs et deux points en sept manches de travail. Il a aussi passé 11 joueurs adverses dans la mitaine.

Morton (12-3) a aussi abaissé sa moyenne de points mérités à 2,60, la meilleure marque dans la Ligue américaine jusqu’ici cette saison.

Offensivement, les favoris de la foule ont été transportés par Tommy Pham (circuit en solo), Joey Wendle (simple d’un point) et Guillermo Heredia (double d’un point).

La mince réplique des Red Sox est venue de Rafael Devers, qui a produit les deux points des siens à l’aide d’un simple en troisième manche.

La défaite est allée à la fiche de David Price (7-4), qui était sur la butte pour les trois points des Rays.

Les Cubs assomment les Giants avec trois coups de canon

À San Francisco, les Cubs de Chicago n’ont eu besoin que de trois circuits pour vaincre les Giants au compte de 4 à 1.

Kris Bryant a claqué un coup de quatre buts bon pour deux points en troisième manche tandis que Javier Baez et Albert Almora ont chacun obtenu une longue balle en solo.

Stephen Vogt a permis aux Giants d’éviter le blanchissage en poussant Austin Slater au marbre à l’aide d’un simple.

Le partant de l’équipe locale, Tyler Beede (3-4), n’a pas connu une sortie facile, lui qui a concédé 10 frappes en lieu sûr et quatre points en cinq manches et deux tiers.

Son vis-à-vis-, Tyler Chatwood, a permis le seul point des Giants en quatre tours au bâton. Kyle Ryan (3-1) a hérité de la victoire.