Crédit : Kirby Lee-USA TODAY Sports

MLS

Zlatan injurie l'entraîneur du LAFC

Publié | Mis à jour

Zlatan Ibrahimovic ne s’excusera jamais d’être Zlatan Ibrahimovic.

Reconnue pour son assurance légendaire, la supervedette du Galaxy de Los Angeles a amené la rivalité californienne avec le LAFC à un autre niveau, vendredi, inscrivant un tour du chapeau dans un gain de 3-2. Tout ça après avoir déclaré qu'il est une «Ferrari parmi des Fiat» dans la MLS, et qu'il est de loin supérieur à Carlos Vela.

La croisade de Zlatan ne s’est pas arrêtée là. À la fin de la rencontre, le Suédois a vraisemblablement traité l’entraîneur-chef du LAFC, Bob Bradley, de «petite s*****» (little bi***) sur le terrain, lui ordonnant de rentrer à la maison.

Devant les médias, l’athlète de 37 ans est ensuite revenu sur ses grandes déclarations de la veille. Il n’allait pas manquer l’occasion de renchérir après avoir donné autant de poids à celles-ci.

Selon Zlatan, ce tour du chapeau ne change rien à son statut au sein de la MLS. Il serait insulté qu’on prétende le contraire.

«S’il vous plaît, ne me contrariez pas, je n’ai rien à prouver, même si je ne marque pas ces buts aujourd’hui, a-t-il lancé. J’ai beaucoup de respect pour Vela, mais vous avez fait une erreur, vous m’avez comparé à lui.»

«Je suis confiant et je crois en moi. Les personnes ignorantes disent que c’est de l’arrogance, les personnes intelligentes disent que c’est de la confiance.»

Ça promet pour le prochain chapitre du «El Trafico» entre le Galaxy et le LAFC, le 25 août prochain.