BOX-SPO-ANTONIO-DE-MARCO-V-MAXIM-DADASHEV

Crédit : AFP

Boxe

Un boxeur russe dans un état critique

Publié | Mis à jour

Le boxeur russe Maxim Dadashev a été hospitalisé dans la banlieue de Washington samedi après une chirurgie cérébrale d'urgence à la suite d'un combat perdu, selon les médias américains.

L'affrontement dans la catégorie des poids super-légers entre Dadashev et le Portoricain Subriel Matias a été arrêté par l'homme de coin du Russe, James «Buddy» McGirt, à la fin du 11e round vendredi soir à Oxon Hill (Maryland).

Dadashev, surnommé «Mad Max», n'a pas pu se rendre à pied au vestiaire après le combat et a été immédiatement hospitalisé.

Les médecins l'ont opéré pour soulager la pression causée par l'hémorragie sur son cerveau, ont indiqué ESPN et d'autres médias.

«Pour l'instant, il est dans un état critique, mais le médecin m'a dit qu'il était stable», a déclaré à ESPN Donatas Janusevicius, le préparateur physique de Dadashev.

«Nous savons que le saignement s'est arrêté. De plus, le gonflement a cessé. Donc, quelques bonnes nouvelles, et nous espérons et prions pour le meilleur», a-t-il ajouté.

Dadashev, âgé de 28 ans, était invaincu en treize combats (11 succès par KO) avant de rencontrer Matias, 27 ans, qui avait pour sa part obtenu 13 KO en autant d'apparitions sur le ring chez les professionnels.

McGirt a indiqué qu'il «ne pouvait pas convaincre» son combattant de s'arrêter, mais il a choisi de jeter l'éponge quand il l'a vu «être frappé avec de plus en plus de coups directs à mesure que le combat avançait».

«Un seul coup de poing peut changer la vie d'un homme et je n'allais pas laisser cela arriver», a expliqué McGirt.