MLB

Les Blue Jays humilient les Tigers

Publié | Mis à jour

Les Blue Jays ont entrepris avec force leur série de trois matchs contre les Tigers, vendredi, à Detroit. Le receveur Danny Jansen a mené la charge pour la formation torontoise en produisant trois points dans une écrasante victoire de 12 à 1.

Jansen a généré un premier point en deuxième match sur un optionnel. Il est revenu à la charge en sixième manche avec un simple de deux points.

Teoscar Hernandez a lui aussi connu un fort match pour les visiteurs. Il a frappé un simple productif en quatrième manche puis un circuit en solo en sixième.

Eric Sogard, Freddy Galvis, Lourdes Gurriel fils, Vladimir Guerrero fils et Justin Smoak ont produit les autres points de Jays.

Marcus Stroman (6-10) a connu un excellent départ au monticule pour les Torontois. Celui qui fait l'objet de rumeurs de transaction persistantes n’a accordé que six coups sûrs en sept manches, en plus de réussir cinq retraits au bâton.

La défaite a été portée à la fiche de Jordan Zimmermann (0-7), qui a concédé six points en trois manches et deux tiers.

Défaits à leurs cinq derniers matchs, les Tigers tenteront de rebondir samedi soir face à Trent Thornton (3-7). L’équipe locale enverra de son côté Daniel Norris (2-8) pour entreprendre le match au monticule.

Les Yankees en contrôle

Le frappeur désigné les Yankees de New York Edwin Encarnacion a frappé un grand chelem en troisième manche pour donner l’avance aux siens et les Bombardiers du Bronx se sont dirigés vers un gain convaincant de 8 à 2 sur les Rockies du Colorado au Yankee Stadium.

Au moment de l’exploit d’Encarnacion, les favoris de la foule tiraient de l’arrière 2 à 0. Le héros du jour a alors complètement changé l’allure de la rencontre avec sa 29e longue balle en 2019. Il s’agissait également de son 12e grand chelem en carrière, ce qui représente le deuxième plus haut sommet chez les joueurs actifs du baseball majeur.

Albert Pujols, des Angels de Los Angeles, en a 14 à son actif.

Survoltés par la réussite de leur coéquipier, les joueurs des Yankees ont ajouté quatre autres points à leur avance, en plus de ne rien donner à leurs rivaux.

Aaron Judge a claqué une bombe de deux points et DJ LeMahieu a également bien fait avec une production de deux points.

Au monticule, J.A. Happ (8-5) a hérité de la victoire. Le partant a œuvré pendant cinq manches, permettant deux points sur huit coups sûrs et retirant huit adversaires sur des prises. Stephen Tarpley a obtenu le deuxième sauvetage de sa campagne.

La défaite a été encaissée par Kyle Freeland (2-7) qui était en poste lorsqu’Encarnacion a expulsé la balle à l’extérieur des limites du terrain.

Les Yankees devaient se débrouiller sans leur gérant Aaron Boone pour ce duel, puisque celui-ci purgeait un match de suspension. 

Les Yankees et les Rockies se retrouveront samedi pour la deuxième partie d’une série de trois présentée dans la Grosse Pomme.