Crédit : AFP

NFL

De très bonnes nouvelles pour Tyreek Hill et les Chiefs

Publié | Mis à jour

La NFL a confirmé vendredi son intention de ne pas suspendre le receveur de passes des Chiefs de Kansas City Tyreek Hill, qui fait l’objet d’une enquête policière pour de possibles gestes violents posés à l’endroit de son fils de 3 ans.

Conséquemment, le principal concerné se présentera au camp d’entraînement de son équipe qui s’amorcera le 26 juillet.

«Au cours de notre investigation, la principale préoccupation de la NFL est le mieux-être de l’enfant. Selon nous, celui-ci est en sécurité et il sera entre les mains du service du comté de Johnson pour les enfants et la famille, ainsi que de la cour du district de ce secteur. [...] D’après les informations actuellement disponibles, la NFL ne peut déterminer que M. Hill a violé la politique de bon comportement, a indiqué la ligue dans un communiqué. Si des renseignements ultérieurs sont divulgués par les autorités, le tribunal ou toute autre source, nous allons en tenir compte et prendre les mesures appropriées si nécessaire.»

Plus tôt cette année, la chaîne locale KCTV5 avait diffusé un enregistrement montrant Hill en train de frapper le bras de son fils et d’utiliser une ceinture pour le «discipliner». La même séquence permettait d’entendre le joueur de football émettre des commentaires menaçants à l’égard de sa fiancée.

Invité trois fois au Pro Bowl, Hill a récolté 1479 verges et 12 touchés par la voie aérienne en 2018.