Les Partants

La lente montée en puissance de Vincent Desharnais

Publié | Mis à jour

Le défenseur québécois Vincent Desharnais a récemment obtenu un contrat de la Ligue américaine avec l’organisation des Oilers d’Edmonton.

Ce qui fait sourciller, c’est que le Lavallois de 23 ans, qui fait 6’6’’ et 230 livres, n’a pas pris le chemin habituel pour en arriver là.

Desharnais, qui a fait bonne figure au dernier camp de développement des Oilers, vient de passer quatre saisons avec Providence College dans les rangs universitaires américains.

«J'ai joué dans la BCHL avec les Chilliwack Chiefs pendant un an et mon rêve était de jouer pour une équipe universitaire de division un. Je suis entré en contact avec Providence, ils m'ont offert une bourse et j'ai accepté», a-t-il raconté, jeudi, en entrevue à l’émission «Les Partants».

Desharnais a dû se battre pour obtenir sa place régulièrement à Providence, mais il y est arrivé et il n’a plus regardé derrière par la suite. Choisi au septième tour par les Oilers au repêchage de 2016 alors qu’il avait déjà 20 ans, le colosse est tranquillement devenu un défenseur très fiable dans sa zone.

De son propre aveu, il choisi le circuit universitaire américain parce qu’il y voyait davantage la possibilité de progresser à son propre rythme. Aujourd’hui, il réalise que son choix a payé.

«Là j’ai 23 ans, et je suis prêt, a-t-il souligné. Je me sens prêt, physiquement et mentalement, à plus.»

Voyez l’entrevue complète dans la vidéo ci-dessus.