Crédit : Joël Lemay / Agence QMI

Alouettes

Fin abrupte pour un joueur des Alouettes

Publié | Mis à jour

Le vétéran Stefan Logan aurait sans doute souhaité une sortie plus glorieuse. Or, le spécialiste des retours de botté de 38 ans a été libéré par les Alouettes de Montréal, mercredi.

«C’est difficile à chaque fois qu’un joueur est libéré, d’autant plus quand c’est un gars avec un tel statut, a commenté l’entraîneur-chef Khari Jones. Nous voulions simplement y aller avec un gars plus jeune. Nous avons aimé ce qu’on a vu de [Marcus] Taylor et on a pensé que le temps était venu de le voir à l’œuvre. Donc, on a fait le changement.»

Logan, qui portait le numéro 0 avec les Alouettes, détient le record dans l’histoire du club montréalais avec le plus grand nombre de verges amassés à la suite des bottés de dégagement. Il avait d’ailleurs très bien fait dès sa première saison à Montréal, en 2015, en dépassant les 1000 verges à ce chapitre, soulevant notamment les partisans en obtenant deux touchés dans de telles circonstances. Logan conserve aussi la marque d’équipe pour les verges amassés sur les retours de botté d’envoi.

«Rien à voir avec Kavis»

Le départ de Logan survient quelques jours seulement après le congédiement du directeur général Kavis Reed pour «un manquement de nature administrative». Faut-il y voir un lien quelconque?

«Nous essayons seulement de faire jouer ceux que nous pensons être les meilleurs pour cette équipe, a indiqué Jones. Ça n’a rien à voir avec Kavis, d’aucune façon.»

Dans un autre dossier, Logan avait par ailleurs été mis à l’amende par la Ligue canadienne de football (LCF) la semaine dernière «pour avoir enfreint la politique de la ligue encadrant l’utilisation des médias sociaux».

Les Alouettes avaient alors déclaré que les propos tenus par le joueur sur Instagram étaient «inexcusables et ne reflètent aucunement les valeurs de l'organisation». Logan s’était excusé pour ses commentaires offensants à l’égard d’un partisan.

Remplacé par un jeunot

Si la fin de Logan avec les Alouettes est peu joyeuse, les regards sont maintenant tournés vers le jeune Marcus Taylor. Celui-ci a 16 ans de moins que son prédécesseur.

Taylor, 22 ans, sera en uniforme ce samedi, au Stade Percival-Molson, pour affronter les Eskimos d’Edmonton.

«J’ai un sentiment doux-amer car je considérais Stefan comme un mentor, mais maintenant, j’ai l’opportunité de jouer», a réagi Taylor, qui est arrivé chez les Alouettes plus tôt ce mois-ci.

Le jeune Américain doit encore s’habituer à certaines règles de la LCF, mais le coordonnateur des unités spéciales Mickey Donovan le sent «de plus en plus à l'aise».

«S’il n’est pas prêt, on va être dans le trouble, a rigolé Donovan, en confirmant que Taylor serait en uniforme. Marcus est rapide, il a beaucoup d’énergie et il est excité à l’idée de jouer.»

- En plus de ses cinq saisons avec les Alouettes, Logan a pris part à trois autres campagnes dans la LCF dans l’uniforme des Lions de la Colombie-Britannique (2008, 2013 et 2014). Il a aussi fait différents séjours dans la NFL, ayant notamment évolué avec les Lions de Detroit.