SPO-Pratique des Alouettes de Montréal

Alouettes

Le mystérieux retour de Félix Faubert-Lussier

Publié | Mis à jour

L’une des dernières décisions de Kavis Reed chez les Alouettes aura été de libérer Félix Faubert-Lussier, puis l’une des premières de l’organisation depuis le congédiement du directeur général: le rapatriement du receveur québécois.

«Je suis de retour, ça me rend énormément heureux», a réagi Faubert-Lussier, rencontré après l’entraînement de mardi.

Le jeune homme de 27 ans, qui portait les couleurs des Tiger-Cats de Hamilton en 2017 et 2018, a avoué qu’il avait encaissé durement sa libération, le lundi 8 juillet.

«C’était quand même un choc, a-t-il indiqué. Quand c’est la première fois que ça arrive dans un milieu professionnel, ça te frappe, surtout que je suis un gars d’ici. J’ai dû faire avec, mais ce n’était pas agréable.»

Après avoir appris la nouvelle par un adjoint de Kavis Reed en matinée, Faubert-Lussier avait rencontré le directeur général. Il s’agissait là d’une rare conversation tenue entre le joueur et le patron depuis son embauche en février dernier.

«Je trouvais qu’il ne communiquait pas avec tout le monde, a plaidé Faubert-Lussier, à propos de Reed. Comme moi, je lui ai parlé seulement deux ou trois fois. J’avais un manque de communication avec lui.»

Aucune hésitation

Faubert-Lussier était au chalet, dimanche matin, quand il a reçu un texto disant qu’on voulait le revoir avec les Alouettes. C’est lors de cette même journée que Reed a été congédié.

«Je n’ai pas hésité une seconde», a-t-il noté, devant l’appel des Alouettes.

Pourtant, d’autres équipes de la Ligue canadienne de football avaient, semble-t-il, déjà commencé à tourner autour de lui.

«Félix a gagné partout où il est allé, à tous les niveaux, a commenté l’entraîneur-adjoint André Bolduc, se réjouissant du retour de Faubert-Lussier. L’important, c’est qu’on l’ait accroché avant qu’il parte pour une autre équipe. C’était serré. On a été chanceux.»

Vernon Adams fils à l’honneur

Dans le département des bonnes nouvelles, le quart-arrière des Alouettes Vernon Adams fils a été élu parmi les joueurs de la dernière semaine de la Ligue canadienne de football, mardi. Il a obtenu la deuxième mention hebdomadaire après avoir cumulé notamment 327 verges de gains par la passe et totalisé quatre touchés dans la victoire de 36 à 19 contre le Rouge et Noir, samedi, à Ottawa.

Tel que confirmé par l’entraîneur-chef Khari Jones, Adams fils sera à nouveau le partant, ce samedi, face aux Eskimos d’Edmonton. Remis d’une blessure à une jambe, Antonio Pipkin pourrait effectuer un retour en uniforme, sur les lignes de côté.

- Henoc Muamba agit à titre de porte-parole pour la 17e édition du «Blitz contre la faim». Pour le match de samedi, les Alouettes encouragent les partisans à apporter des denrées non périssables ou à faire des dons, en argent ou par carte de crédit, pour les plus démunis.