Impact

Une blessure «pas très rassurante» pour Piette

Publié | Mis à jour

L’Impact a perdu son crucial milieu de terrain Samuel Piette, samedi, lors de la défaite subie aux mains du Toronto FC au Stade Saputo.

Touché à l’abdomen, le Québécois a dû quitter le match à l’heure de jeu. C’est lui-même qui a indiqué aux entraîneurs que ça n’allait pas et qu’il devait changer.

Pour que Samuel Piette, un athlète dur et fier, se sorte lui-même d’un match, il faut que ça aille mal. L’entraîneur de l’Impact, Rémi Garde, a d’ailleurs indiqué après la rencontre que le joueur de 24 ans n’était pas en bon état.

«Je n'ai pas de diagnostic encore, mais Sam s'est apparemment étiré un muscle de l'abdomen, ce qui n'est pas une blessure très rassurante à priori, parce que ça prend du temps, c'est douloureux», a indiqué le technicien français en point de presse.

«Il est rentré chez lui très vite, bien sûr que l'absence de Sam est préjudiciable à l'équipe, a-t-il poursuivi. Il faut se réorganiser, faire sans lui. Sans Sam, sans Nacho (Piatti), ça nous fait beaucoup de joueurs qui nous manquent dans des matchs importants comme ça.»

En effet. Dans les minutes suivant la sortie de Piette, Toronto a pris les devants 1-0 sur une frappe de son joueur désigné Alejandro Pozuelo, soudainement beaucoup plus à l’aise en milieu de terrain. Les hommes en rouge ont ensuite complété le score dans les arrêts de jeu.

Entre temps, l’Impact a eu ses chances, mais comme c’est arrivé trop souvent dans les trois dernières saisons, l’équipe n’a pas su trouver les ressources pour concrétiser.

Maintenant, le club reste sur trois revers consécutifs et voit son beau début de saison tranquillement gaspillé.

«Trois défaites de suite, ça ne nous met pas dans une bonne position, maintenant il nous reste 12 matchs, a indiqué Garde. C'est un passage à vide dans la saison, mais ça ne remet pas tout en cause, il faudra analyser ce qui n'a pas marché.»

Il reste qu’une défaite contre le TFC, c’est toujours douloureux, spécialement quand ça arrive à la maison.

«C'est un revers qui est difficile à accepter, parce que c'est en plus contre Toronto, c'est comme ça. Parfois, ça ne veut pas sourire», a déploré l’entraîneur.

Voyez le point de presse complet de Rémi Garde dans la vidéo ci-dessus.