Blue Jays

Les Blue Jays étouffés dans le Bronx

Publié | Mis à jour

À New York, les Blue Jays de Toronto ont subi les foudres du lanceur Domingo German et ils ont été blanchis 4 à 0 face aux Yankees.

L’artilleur de 26 ans a œuvré pendant six manches et n’a permis que trois coups sûrs à ses adversaires. German (11-2) a également passé sept frappeurs dans la mitaine et n’a donné aucune passe gratuite.

Les lanceurs de relève ont poursuivi le bon travail de leur partant et ils ont également muselé les cogneurs des Jays.

Offensivement, les Yankees ont produit l’ensemble de leurs points lors du cinquième engagement. DJ LeMahieu a d’abord permis à Brett Gardner de fouler la plaque avec un faible roulant. Quatre frappeurs plus tard, Edwin Encarnacion a cogné un double qui a vidé les sentiers.

C’est Aaron Sanchez (3-13) qui été sur la butte pendant la manche payante des Bombardiers du Bronx. Ce dernier n’a pas connu le plaisir de la victoire à ses 14 dernières sorties, soit depuis le 27 avril.

Les deux formations se retrouveront, samedi, pour le deuxième duel d’une série de trois.

Les Rays frappent tôt

En produisant sept points dans l’engagement initial, les Rays de Tampa Bay se sont assurés de vaincre aisément les Orioles au compte de 16 à 4, vendredi soir, à Baltimore.

Le festival offensif a été amorcé par la 14e longue balle de la saison de Tommy Pham. Les frappeurs se sont ensuite succédés à la plaque et les points se sont accumulés au tableau indicateur.

Les Rays ont ajouté deux autres points en deuxième manche, alors que Nate Lowe a expulsé la balle à l’extérieur des limites du terrain. En plus de rajouter à l’avance des siens, le joueur de premier but est devenu le neuvième joueur des vainqueurs à frapper un coup sûr. Au total, les Rays ont frappé un impressionnant total de 20 coups sûrs.

Amorçant la rencontre pour les perdants, le lanceur Dylan Bundy (4-11) a encaissé le revers. L’artilleur de 26 ans a donné sept points sur huit coups sûrs en une seule manche de boulot. Pour sa part, la victoire est allée engraisser la fiche de Yonny Chirinos (8-4), qui a donné deux points sur quatre coups sûrs en sept engagements passés sur la butte.

Les Orioles tenteront de faire mieux, samedi, dans le deuxième affrontement de quatre présenté au Oriole Park de Camden Yards.