SPO-IMPACT-MONTREAL-TORONTO-FC

Crédit : Joël Lemay / Agence QMI

Impact de Montréal

Piatti est là pour rester selon le président

Publié | Mis à jour

L’attaquant vedette de l’Impact de Montréal Ignacio Piatti restera avec l’équipe jusqu’à la fin de son contrat en 2020, selon le président et chef de la direction du club, Kevin Gilmore.

«À la suite des rumeurs persistantes au sujet de Piatti et son départ vers l’Argentine, je tiens à clarifier que "Nacho" a un contrat avec l’Impact et l'option pour 2020 sera exercée. Depuis mon arrivée, je me suis toujours attendu à ce que "Nacho" soit avec nous jusqu’à la fin de 2020», a dit le patron de l’Impact sur son compte Twitter, mercredi matin.

En pleine période du mercato estival, des rumeurs voulaient que l’Argentin retourne dans son pays natal, notamment pour évoluer pour le club Independiente. L’ailier de 34 ans est cependant toujours blessé, lui qui n’a disputé que quatre rencontres cette saison pour la formation montréalaise.

Mardi, l’entraîneur de l’Impact, Rémi Garde, avait mentionné qu’il s’inquiétait surtout sur le rétablissement de son joueur étoile plutôt que sur un possible départ.

«Comme à tous les mercatos, les joueurs peuvent avoir une situation qui évolue, mais dans le cas de "Nacho", je compte sur lui le plus tôt possible, avait-il mentionné. Les inquiétudes que j'ai pour "Nacho", elles sont uniquement par rapport à sa santé, son côté athlétique et physique, le moment où je vais pouvoir compter sur lui. Honnêtement, je n'ai pas d'autres inquiétudes pour l'instant.»

Le technicien français a d’ailleurs réitéré que la récupération de Piatti se passait très bien.

«On est un peu au jour le jour, on essaie d'élever le niveau de la demande envers "Nacho" et son genou et chaque fois qu'il valide une étape, c'est positif, a-t-il expliqué mardi. On s'approche vraiment du but ultime et j'espère que ce sera rapidement qu'il va être avec nous, avec l'équipe, pour un match.»

L’Impact amorce mercredi soir son parcours en Championnat canadien en visitant le York 9 FC, dans ce qui sera un premier match dans l’histoire opposant une formation de la Major League Soccer (MLS) à un club de la Première Ligue canadienne (PLC).