HKO-HKN-SPO-VANCOUVER-CANUCKS-V-CAROLINA-HURRICANES

Crédit : AFP

LNH

Les Canucks embauchent un attaquant de puissance

Publié | Mis à jour

L’attaquant Micheal Ferland a signé mercredi un contrat de quatre ans, d'une valeur annuelle moyenne de 3,5 millions $, avec les Canucks de Vancouver.

«Ils ont une bonne équipe qui est jeune et très prometteuse. Ils ont de très bons jeunes joueurs avec [Elias] Pettersson, [Brock] Boeser et Bo Horvat, a dit Ferland à propos des Canucks, tel que rapporté par le site LNH.com. Je crois que mon style de jeu ira bien avec cette équipe.»

Ferland était joueur autonome sans compensation depuis le 1er juillet après avoir complété une entente de deux ans et de 3,5 millions $.

Le hockeyeur de 27 ans a récolté 17 buts et 23 mentions d’aide pour 40 points en 71 rencontres avec les Hurricanes de la Caroline la saison dernière. Il a été limité à une aide en sept matchs lors des séries éliminatoires, au cours desquelles les Canes ont atteint la finale de l’Association de l’Est. Il s’agissait d’une première présence en séries en 10 ans pour la formation de la Caroline.

«Je crois que nous avons pris beaucoup de gens par surprise dans la ligue. Personne ne s’attendait à ce qu’on se rende si loin. Nous formions un jeune groupe, comme c’est le cas aussi à Vancouver», a raconté Ferland.

«Nous nous sommes rendus en Caroline, nous avons fait les séries et atteint la finale d’association. En regardant ce qui se passe à Vancouver, avec les joueurs qu’ils ont et les nouvelles acquisitions, je crois que c’est la prochaine étape. Et je crois que je peux aider.»

Pettersson (68 points), Horvat (61) et Boeser (56) sont les seuls joueurs des Canucks à avoir inscrit plus de points que Ferland la saison dernière. Le Manitobain espère donc avoir un rôle important au sein de sa nouvelle formation.

«J’aimerais jouer dans le top 6. Mais si je joue dans le top 9, je crois aussi que je peux être efficace sur le troisième trio. En rencontrant [Jim] Benning [le directeur général des Canucks], il m’a dit que j’aurais beaucoup d’opportunités en jouant avec Pettersson et Boeser [...] Ils ont besoin d’un joueur plus gros sur leur trio pour leur donner de l’espace.»

Choix de cinquième tour, le 133e au total, des Flames de Calgary en 2010, Ferland a amassé 129 points, dont 59 filets, en 321 parties en carrière dans la Ligue nationale.