Crédit : AFP

Soccer

Coupe du monde: le format des qualifications changent

Publié | Mis à jour

Le Canada devra grimper au classement mondial de soccer s’il veut se faciliter la vie pour se qualifier pour la Coupe du monde en 2022 au Qatar.

En vertu de la refonte du processus de qualification annoncée mercredi, les meilleurs pays de la Confédération de football d'Amérique du Nord, d'Amérique centrale et des Caraïbes auront moins de matchs à disputer afin de se qualifier pour ce grand rendez-vous mondial.

Ainsi, les six États de la région les mieux classés dans le classement mondial après juin 2020 participeront à un tournoi entre eux à l’automne 2020 et en 2021. À l’issue de matchs aller-retour contre tous les adversaires, les trois meilleures formations iront directement au Qatar. Les deux dernières seront éliminées.

Pour le moment, le Canada est au 78e rang mondial, soit en huitième position dans la CONCACAF, derrière le Mexique (18e), les États-Unis (30e), le Costa Rica (39e), la Jamaïque (54e), le Honduras (61e), le Salvador (69e) et le Panama (75e). Si le Canada ne s’améliore pas d’ici un an, il devra participer à l’autre volet de la qualification qui s’avère plus ardu.

Excluant les six meilleurs de la CONCACAF, tous les autres pays de la région participeront à un autre tournoi. Ces 29 équipes seront divisées en huit groupes. Les champions de chaque groupe passeront en quart de final. Il y aura ensuite une demi-finale et une finale. Toutes ces rondes seront disputées en format aller-retour.

Le gagnant de ce tournoi affrontera en octobre 2021 le pays qui a terminé en quatrième position dans le tournoi regroupant les six États de tête. Le gagnant de cette confrontation aller-retour aura droit de participer au tournoi éliminatoire intercontinental de la Fédération internationale de football association (FIFA) avec comme objectif d’aller au Qatar.

Le Canada aura l’occasion de grimper au classement cet automne dans le cadre de la Ligue des nations de la CONCACAF.