Artemi Panarin

Crédit : Corey Sipkin

Canadiens

Cinq équipes qui menacent de rattraper le CH

Publié | Mis à jour

Il est permis de croire que la saison 2018-2019 des Canadiens de Montréal était digne d'une participation en séries éliminatoires. On pourrait ainsi penser qu'avec un peu de chance, le Tricolore sera du tournoi printanier l'an prochain.

Or, rien n'est garanti dans la Ligue nationale de hockey (LNH), où la parité règne. Au cours de l'été, plusieurs équipes de l'Association de l'Est ont fourbi leurs armes alors que le CH n'a pas effectué un ajout majeur.

Le TVASports.ca a identifié cinq équipes qui pourraient chauffer le Tricolore au classement après avoir terminé derrière lui dans l'Est.

Panthers de la Floride (10e rang dans l’Est, 36-32-14)

Les Sharks de San Jose (,889) sont la seule équipe à avoir obtenu un taux d’efficacité plus faible de la part de ses gardiens que les Panthers (,891).

Le directeur général Dale Tallon a pris les grands moyens pour corriger la situation en embauchant le gardien étoile Sergei Bobrovsky sur le marché des joueurs autonomes.

Une théorie populaire veut qu’une équipe championne n’ait pas forcément besoin d’un gardien appartenant à l’élite. Tallon n’y adhère visiblement pas, car il a pris un pari semblable à celui de son homologue Marc Bergevin en accordant une dizaine de millions $ par année à Bobrovsky.

Les Panthers ont également mis sous contrat un attaquant intrigant en Brett Connolly et un joueur de soutien en Noel Acciari.

Tout indique que la formation de Sunrise sera supérieure la saison prochaine.

HKO-HKN-SPO-COLUMBUS-BLUE-JACKES-V-TAMPA-BAY-LIGHTNING---GAME-ON
Crédit photo : AFP

Flyers de Philadelphie (11e rang dans l’Est, 37-37-8)

Surpayé ou non, le joueur de centre Kevin Hayes améliore tout de même l’équipe.

Malgré une blessure, James van Riemsdyk avait connu une excellente saison. Avec un peu de chance, l’attaquant de puissance demeurera en santé. L’éclosion de Nolan Patrick pourrait également changer la donne, tout comme l’arrivée du prometteur Morgan Frost.

Sinon, les Flyers ont donné une nouvelle allure à leur brigade défensive. Le robuste Radko Gudas laisse sa place au plus rapide Matt Niskanen. Justin Braun, un arrière à caractère défensif, a le profil pour épauler Shayne Gostisbehere.

Entre les poteaux, Carter Hart s’imposera-t-il pour de bon comme le gardien numéro un de l’équipe?

Rangers de New York (12e rang dans l’Est, 32-36-14)

Si vous n’êtes pas familier avec le directeur général Jeff Gorton, il n’est pas trop tard pour prendre connaissance de son génie. Ce qu’il avait fait en quelques mois avec les Bruins de Boston est incroyable. Il est en train de refaire le coup à New York.

La jeune sensation Kappo Kakko devrait évoluer dans la Ligue nationale en 2019-2020. À ne pas négliger : le Finlandais a amassé 38 points en 45 matchs contre les adultes de la Liiga, le circuit le plus compétitif de son pays.

HKN-HKO-SPO-2019-NHL-DRAFT---ROUND-ONE
Crédit photo : AFP

Artemi Panarin, lui, n’a plus besoin de présentation. Les Rangers ont sans contredit mis la main sur l’un des attaquants les plus dynamiques de la LNH, et son impact sera immédiat.

Dans tout ça, on ne peut passer sous silence l’acquisition de l'excellent Jacob Trouba, un défenseur complet, et même celle de l'espoir Adam Fox.

On s’attend par ailleurs à ce que les jeunes attaquants Filip Chytil et Lias Andersson continuent de progresser.

Sabres de Buffalo (13e rang dans l’Est, 33-39-10)

Les Sabres ont effectué une série de bons coups en mettant le grappin sur des joueurs qui, sans être des vedettes, devraient rendre de fiers services.

Grâce à l’acquisition de Colin Miller, ils ont maintenant trois défenseurs droitiers capables de transporter la rondelle avec Rasmus Ristolainen et Brandon Montour.

Sans oublier Henri Jokiharju, qui a été obtenu en retour d’un attaquant qui tardait à prendre son envol (Alexander Nylander). Le Finlandais en a impressionné plus d’un avec les Blackhawks de Chicago à l’âge de 19 ans. Il luttera pour un poste au camp d’entraînement.

L’équipe avait besoin de plus de profondeur à l’attaque pour permettre à ses gros canons de respirer. L’acquisition de Jimmy Vesey et l’embauche de Marcus Johansson règlent en partie le problème.

Il reste à voir si le jeune Casey Mittelstadt s’affirmera au poste de deuxième centre.

Devils du New Jersey (15e rang dans l’Est, 31-41-10)

Repêcher Jack Hughes et acquérir P.K. Subban le lendemain, voilà qui change une équipe du tout au tout.

Si l’on ignore comment Hughes se débrouillera à sa première saison, Nico Hischier, lui, est en pleine progression. Et Taylor Hall n’a joué que 33 matchs la saison dernière. Avec Hall en santé, les Devils sont une équipe complètement différente. Après tout, il est question du récipiendaire du trophée Hart en 2018.

Le plus grand point d’interrogation se trouve entre les deux poteaux. Sans cesse ennuyé par les blessures, le pauvre Cory Schneider a connu toutes les misères du monde. Le jeune Mackenzie Blackwood offre une lueur d’espoir, lui qui présenté un taux d’efficacité de ,918 en 23 matchs.

Enfin, il y a Wayne Simmonds, à qui on a offert un contrat d’un an. On ignore toutefois ce qu’il peut encore apporter, lui qui n’a pas été très efficace avec les Predators de Nashville.

HKO-HKN-SPO-NASHVILLE-PREDATORS-V-BUFFALO-SABRES
Crédit photo : AFP