NBA

Chris Boucher espère la venue de la NBA au Québec

Publié | Mis à jour

Le joueur québécois Chris Boucher estime que la tenue du camp d’entraînement de son équipe, les Raptors de Toronto, à Québec cet automne pourrait favoriser l’implantation d’une concession de la NBA dans la province.

«J’espère que cela ouvre des yeux pour avoir une équipe au Québec», a dit le joueur membre de l’équipe championne de la NBA en conférence téléphonique avec les médias, mercredi, depuis Las Vegas où il participe la ligue d’été du circuit.

L’athlète de 26 ans a souligné l’enthousiasme suscité par les Raptors à Montréal lors de la finale lorsque des rues du centre-ville ont été fermées pour que les amateurs puissent suivre sur grand écran les exploits de l’équipe torontoise.

Il a rappelé que de plus en plus de Canadiens font leur marque dans la NBA.

«Le monde réalise qu’on a le talent au Canada», a-t-il mentionné.

Proche de la famille

D’un point de vue personnel, il s’est réjoui que son équipe prépare la prochaine saison près de Montréal, où sa famille est établie.

«Je suis content. C’est plus de temps pour moi avec ma famille», a dit Boucher, qui assure que ses proches le visiteront à Québec durant le camp d’entraînement et qu’il en profitera certainement pour manger une poutine.

D’ici là, l’ailier fort compte prendre de la masse musculaire pour faire sa place dans l’alignement des Raptors, lui qui a disputé 28 parties dans cet uniforme la saison dernière.

«Faut que je travaille sur mon corps. Le reste va suivre. J’ai beaucoup de potentiel», a-t-il dit.

Il a précisé que les départs de Kawhi Leonard et Danny Green pourraient lui ouvrir la porte.

«C’est une opportunité pour d’autres joueurs et je pense que je pourrais être favorisé. Faut juste que je continue à travailler fort», a-t-il mentionné.

Plusieurs voyages

Ce sera la 12e fois que les Raptors tiendront leur camp d’entraînement à l’extérieur de l’Ontario. Ils ont visité Vancouver à cinq reprises, deux fois Halifax et Buffalo, ainsi que Victoria et Treviso, en Italie. Ils ont également disputé des matchs préparatoires à Montréal cinq fois, dont l’an dernier.

Après leur séjour à Québec du 29 septembre au 3 octobre, les Raptors quitteront pour Tokyo, au Japon, où ils amorceront leur calendrier préparatoire face aux Rockets de Houston.