Twitter / @PredsNHL

Crédit : Twitter / @PredsNHL

LNH

Matt Duchene dévoile pourquoi il a préféré Nashville à Montréal

Publié | Mis à jour

L’attaquant Matt Duchene disait considérer Montréal, mais c’était assez clair, mardi, que le hockeyeur rêvait depuis longtemps de se joindre aux Predators.

Présenté pour la première fois aux médias de Nashville, Duchene a laissé savoir qu’il espérait effectivement s’établir dans la capitale du country avec son épouse Ashley Grossaint. Il avait d’ailleurs déjà acheté une propriété à Nashville, en novembre dernier. La venue de leur fils Beau, en janvier, n’a fait qu’alimenter ce désir.

«C’est un bel endroit pour élever une famille, a indiqué Duchene. Nous sommes vraiment heureux de nous enraciner ici.»

Le 1er juillet dernier, l’attaquant ontarien apposait donc sa signature au bas d’un contrat de sept ans qui lui rapportera 56 millions $.

En plus du hockey et de la vie familiale, Duchene y voit un bel endroit pour entretenir sa passion pour la musique. L’organisation des Predators a d’ailleurs profité de la conférence de presse pour offrir une nouvelle guitare, à l’effigie de l’équipe, à la nouvelle vedette du club.

En avril dernier, Duchene avait enflammé le web en y allant d’une sérénade à son bébé, soit la populaire chanson «Shallow», tout en s’accompagnant à la guitare.

«C’est une association à long terme et j’en suis aux meilleurs moments de ma carrière, a par ailleurs avancé l’athlète de 28 ans, à propos de son avenir sur la patinoire. Pour moi, le plus important, c’est de bien m’intégrer et d’aider l’équipe à gagner.»

Aider les ailiers

Parmi ses nouveaux coéquipiers, Duchene devra bien connaître ceux qui seront ses compagnons de trio. Filip Forsberg, Viktor Arvidsson, Mikael Granlund et Kyle Turris font partie des meilleurs ailiers de l’équipe.

«Comme joueur de centre, j’ai beaucoup de responsabilités et j’en retire une fierté, a-t-il dit. Mon rôle est de rendre les ailiers meilleurs. Peu importe avec qui je serai utilisé, c’est à moi de leur permettre d’être d’excellents marqueurs.»