Greg Johnson

Photo : Greg Johnson

LNH

Un ancien capitaine des Predators est décédé

Publié | Mis à jour

L’ancien joueur de la Ligue nationale de hockey (LNH) Greg Johnson, qui fut notamment le capitaine des Predators de Nashville, est décédé à l’âge de 48 ans, lundi.

La nouvelle a d’abord été rapportée, mardi matin, par le «Chronicle Journal» de Thunder Bay, ville natale de Johnson, en Ontario. Les causes du décès n’ont pas été précisées.

«Être capitaine à Nashville signifiait beaucoup pour lui», a par ailleurs commenté son ancien agent Tom Laidlaw, lorsque joint par le quotidien «USA Today».

Sélectionné par les Predators lors du repêchage d’expansion en 1998, Johnson avait livré sa meilleure production, à la première saison de cette équipe dans la LNH, récoltant 50 points en 68 matchs. Il a plus tard porté le «C» de capitaine des Predators de 2002 à 2006.

Ayant évolué à l’Université North Dakota, Johnson a été un choix de deuxième tour, le 33e au total, des Flyers de Philadelphie au repêchage de 1989. Il n’a toutefois pas disputé un seul match avec cette équipe.

L’attaquant a plutôt fait ses débuts dans la LNH avec les Red Wings de Detroit, en 1993. Il a d’ailleurs été le coéquipier du directeur général du Canadien de Montréal, Marc Bergevin, en 1995-1996, à Detroit. Johnson a aussi porté les couleurs des Penguins de Pittsburgh et des Blackhawks de Chicago. En 12 saisons, l’Ontarien a récolté 145 buts et 224 mentions d’aide pour 369 points en 785 rencontres du calendrier régulier dans la LNH.

Johnson a aussi représenté le Canada sur la scène internationale, ayant participé au Championnat mondial de hockey junior de 1991 en compagnie d’Eric Lindros, entre autres. Il a aussi pris part aux Jeux olympiques de 1994, à Lillehammer, aidant l’équipe canadienne à remporter la médaille d’argent.

Son décès laisse notamment dans le deuil son frère Ryan, un autre ancien joueur de la Ligue nationale de hockey qui est maintenant à l’emploi des Canucks de Vancouver dans le service du développement des joueurs.