MLB

Un Québécois de 16 ans signe avec les Blue Jays

Publié | Mis à jour

Les choses déboulent pour le voltigeur Jean-Christophe Masson. Après être devenu le plus jeune joueur de l'histoire repêché dans le baseball majeur en juin, le Lévisien de 16 ans fera le saut chez les professionnels dans l’organisation des Blue Jays de Toronto au cours des prochaines semaines. La formation ontarienne lui a fait signer un premier contrat, lundi.

Voyez les propos de Masson lors de l'émission Les Partants dans la vidéo ci-dessus.

Choix de 26e tour des Blue Jays lors du dernier repêchage des ligues majeures, Masson a pris la route de Dunedin en Floride, lundi matin, afin d’officialiser l’entente et de se prêter aux tests médicaux de routine.

«C’est un sentiment incroyable de m’entendre avec les Jays, une équipe canadienne en plus. J’étais tanné des négociations et j’avais hâte de concrétiser ça», a dit le natif de Saint-Nicolas lorsque joint au téléphone par «Le Journal de Québec», lundi.

Les négociations entre le clan Masson et les Jays avaient commencé il y a deux semaines et c’est dimanche soir que les deux parties en sont venus à une entente. Au final, Toronto a soumis une offre qui convenait sur le plan financier à Masson et sa famille, en plus de «prouver leur intérêt à m’avoir dans leur organisation».

Dès août

Masson avait une entente pour se joindre à l’Université du Missouri pour la saison 2020, mais les Jays sont parvenus à le convaincre qu’un passage chez les professionnels était la meilleure option.

Le produit du programme sports-études baseball des Canonniers de Québec depuis cinq ans disputera les deux derniers tournois qu’il lui reste à jouer avec l’Académie de baseball du Canada (ABC). Par la suite, il rejoindra une équipe de recrues des Blue Jays en République dominicaine, au mois d’août, pour y amorcer sa carrière professionnelle.

«Je me sens d’attaque pour faire le grand saut. Je sais que ce sera une longue route, mais je pense que je me retrouve dans un environnement propice à mon développement.»

Beau potentiel

Pour Jasmin Roy, recruteur des Jays au Québec, Masson est un beau projet pour l’organisation et il estime malgré son jeune âge, il a ce qu’il faut pour faire le saut chez les professionnels.

«C’est un jeune qui possède déjà un corps d’homme et qui va continuer à gagner en force et en vitesse, a estimé Roy. Sa maturité, son éthique de travail ainsi que son environnement familial nous laissent croire qu’il peut atteindre son plein potentiel. C’est un beau projet pour nous.»

Roy voit en Masson un futur frappeur de puissance qui, défensivement, a le profil d’un voltigeur de droite ou de gauche.