MLB

Vladimir Guerrero fils pulvérise le record de circuits!

Publié | Mis à jour

Vladimir Guerrero fils a peut-être battu tous les records lors du concours de circuits du baseball majeur, lundi à Cleveland, mais il s’est buté à Pete Alonso, qui l’a vaincu en finale.

Pulvérisant le record de circuits avec 91, soit 30 de plus que la précédente marque qui appartenait à Giancarlo Stanton en 2016, Guerrero fils s’est incliné devant Alonso, des Mets de New York, qui a propulsé 23 balles dans les gradins en finale contre 22 pour le jeune joueur des Blue Jays de Toronto.

Au terme de l’événement, Alonso, qui a mis la main sur un chèque de 1 million $ avec cette victoire, s’est dit bien heureux de l’emporter tout en ayant de bons mots pour le représentant de la formation canadienne.

«C’était si amusant à voir, s’est exclamé Alonso à propos de son rival. Je suis content de ne pas l’avoir affronté avant parce qu’il m’aurait probablement éliminé.»

Exténué

Visiblement exténué lors de la finale, Guerrero fils aurait peut-être pu triompher s’il n’avait pas laissé autant d’énergie en demi-finale contre Joc Pederson, des Dodgers de Los Angeles.

Après une égalité de 29-29 au terme du temps réglementaire, la prolongation d’une minute n’a pas été suffisante pour les départager. Deux prolongations de trois élans ont été nécessaires pour que le «Vlad» remporte la ronde 40-39.

Après ces deux premiers tours, le fils de l’ancienne vedette des Expos de Montréal avait déjà battu Stanton avec 69 balles par-dessus la clôture.

«Ce deuxième tour était trop long, j’étais super fatigué! s’est exclamé Guerrero sur les ondes de Sportsnet. Mais j’ai tout tenté pour continuer. J’ai fait de mon mieux, mais c’est la vie. J’ai tout fait pour donner le meilleur spectacle possible.»

Dès le premier tour, Guerrero battait un premier record, frappant 29 longues balles. Il a dépassé la précédente marque pour un seul tour établie par Josh Hamilton, au Yankee Stadium en 2008. Il a ainsi facilement vaincu Matt Chapman (13) des Athletics d'Oakland.

«J’en ai eu 29, mais j’en voulais 30», a dit Guerrero en espagnol, visiblement essoufflé, après cette première performance.