SPO-PATINAGE-DE-VITESSE-PYEONG-CHANG-2018

Crédit : TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Patinage

Charle Cournoyer prend sa retraite

Publié | Mis à jour

Le patineur de vitesse courte piste québécois Charle Cournoyer a annoncé sa retraite de la compétition, lundi.

Double médaillé olympique, l’homme de 28 ans a fait partie de l’équipe canadienne senior depuis 2011, totalisant 32 médailles. Il fut le plus jeune membre de la formation olympique de l’unifolié à Sotchi, en 2014, où il a remporté le bronze au 500 mètres. L’athlète de Boucherville a grimpé également sur la troisième marche du podium quatre ans plus tard à Pyeongchang, cette fois à titre de membre du relais masculin au 5000 m aux côtés de Charles Hamelin, Pascal Dion et du récent retraité Samuel Girard.

«Au nom de la communauté du patinage de vitesse canadien, j’aimerais féliciter Charle pour sa merveilleuse carrière et le remercier d’avoir représenté son pays avec fierté à l’échelle internationale au cours de neuf dernières années, a déclaré Susan Auch, chef de la direction de Patinage de vitesse Canada. Nous lui souhaitons bon succès dans ses futures entreprises en dehors de la patinoire.»

Les débuts de Cournoyer à l’échelle internationale ont été impressionnants, car il a mérité le bronze au 1500 m à sa première Coupe du monde, disputée à Nagoya au Japon en 2011. Il a éventuellement obtenu 27 médailles sur le circuit international, dont neuf d’or. Onze de ces médailles ont été remportées dans des épreuves individuelles.

Cournoyer a raté une bonne partie de la saison 2014-2015 en raison des blessures, lui qui a été opéré aux deux épaules et qui a subi une fracture à un os du pied droit. Il a terminé au cinquième rang du classement général de la Coupe du monde la saison suivante.

Depuis 2015-2016, il est le troisième patineur canadien le plus décoré chez les hommes sur le circuit de la Coupe du monde. Seuls Hamelin (15) et Girard (13) ont raflé davantage de médailles individuelles que lui (9).