Crédit : AFP

Tennis

Wimbledon: 8 moments marquants de la première semaine

Publié | Mis à jour

La première semaine d’activités est maintenant chose du passé au tournoi de Wimbledon.

Pour souligner le passage vers la deuxième moitié de cet événement du Grand Chelem, le Journal de Montréal vous a préparé un résumé des moments marquants des sept derniers jours.

DAME NATURE A ÉPARGNÉ WIMBLEDON

À Wimbledon, la pluie vient toujours chambarder le calendrier. Pas cette année. Les joueurs ont dû composer avec le soleil et la chaleur durant leurs matchs des trois premiers tours. On se croise les doigts pour que ça se poursuive.

UN PHÉNOMÈNE DE 15 ANS

Coco Gauff a brillé de tous ses feux lors de la première semaine. Elle a fait montre de son grand talent. On se souviendra longtemps de sa remontée spectaculaire au troisième tour contre la Slovène Polona Hercog. Elle est la plus jeune Américaine à remporter un match à Wimbledon depuis 1991 (Jennifer Capriati).

LE MENTAL DE «GENIE» ET DE «SHAPO»

Eugenie Bouchard et Denis Shapovalov n’ont pas fait long feu sur les terrains du All England Club. Éliminés dès leurs premiers matchs, ils ont démontré que leur mental respectif n’était pas au rendez-vous. Si la situation de Bouchard semble irrécupérable, on va souhaiter que celle de «Shapo» soit temporaire.

L’ATTITUDE DE KYRGIOS

L’Australien Nick Kyrgios a encore fait parler de lui pour les mauvaises raisons. Son attitude pendant et après son duel contre Rafael Nadal a été antisportive. Dommage parce qu’il offre toujours un bon spectacle. Le jour où il se concentrera sur son jeu et non sur ses conversations avec les arbitres, il deviendra un meilleur joueur. Ce n’est pas une question de talent dans son cas.

LA RETRAITE DE BAGHDATIS

On a assisté à la fin de la carrière de Marcos Baghdatis. C’était spécial comme scène. En plus d’être émotif, il a remis tout son équipement aux amateurs présents pour son dernier tour de piste. Souliers, serviettes, bas et raquettes ont été distribués par le Chypriote avec le sourire. Un chic type.

UN TRADUCTEUR, SVP

Dans une ère où les joueurs parlent plusieurs langues, le Français Ugo Humbert en a surpris plus d’un en demandant un traducteur après sa victoire contre Félix Auger-Aliassime. Il ne se sentait pas assez confortable pour répondre aux questions en anglais. Il a fait un effort, mais la portion anglaise de son point de presse a été très brève.

LA DOMINATION DES TÉNORS

Comme prévu, Novak Djokovic, Rafael Nadal et Roger Federer ont évité les embûches lors de la première semaine de compétition. On s’attend à ce qu’ils participent au carré d’as sans trop forcer. Par la suite, ça sera du bonbon pour les amateurs.

UNE 350E POUR FEDERER

Parlant de Roger Federer, il a inscrit une 350e victoire en carrière dans un tournoi du Grand Chelem. Aucun autre joueur dans l’histoire n’a atteint ce plateau. Il s’agissait de sa 98e victoire à Wimbledon. Des marques qui seront très difficiles à battre dans le futur.