Bruno Spengler

Photo : Bruno Spengler Crédit : ATP/WENN.com

Course Automobile

Bruno Spengler met fin à sa disette

Publié | Mis à jour

Grâce à une spectaculaire manœuvre de dépassement aux dépens de trois rivaux au tout premier virage, Bruno Spengler a mis fin à une disette de deux ans sans victoire en DTM, dimanche à Nuremberg, en Allemagne.

Le Québécois de 35 ans s’est imposé à l’occasion de la deuxième course de la fin de semaine sur le circuit de Norising. Son dernier triomphe remontait au 7 juillet 2017, sur ce même tracé. Il y a d’ailleurs remporté cinq courses, un record dans cette série.

Le pilote BMW a devancé Jamie Green (Audi), par 5,765 secondes. Mike Rockenfeller (Audi) est monté sur la troisième marche du podium.

«Cette victoire est vraiment géniale, s’est exclamé le vétéran, qui dispute une 15e saison dans cette série de voitures de tourisme, selon le site officiel du DTM. Je me suis approché [d’une victoire] à Zolder, mais la voiture de sécurité s’est mise en travers de notre chemin. Aujourd’hui, il n’y en a pas eu et nous avons gagné.»

Spengler avait complété la première des deux courses de la fin de semaine en cinquième place. Son meilleur résultat de la saison avant cette escale allemande était une quatrième place obtenue lors de la première course disputée à Misano Adriatico, en Italie.

«C’était très plaisant, la voiture était parfaite, a-t-il dit. Comparativement à [la première course], nous nous sommes nettement améliorés. C’est une bonne journée pour nous. Maintenant, nous devons garder le momentum.»

Celui qui a été sacré champion de DTM en 2012 est actuellement quatrième au classement avec 76 points. René Fast (Audi) occupe le premier rang en vertu d’une récolte de 127 points.

La prochaine étape aura lieu à Assen, aux Pays-Bas, dans deux semaines.