Blue Jays

Les Jays évitent le balayage face aux Orioles

Publié | Mis à jour

Un circuit de deux points de Lourdes Gurriel fils en première manche aura finalement été suffisant pour assurer la victoire aux Blue Jays de Toronto, dimanche, au Rogers Centre, où ils se sont imposés 6 à 1 devant les Orioles de Baltimore.

Ce gain a permis à la formation torontoise d’éviter le balayage face aux Orioles, qui ont remporté les deux premiers affrontements de cette série de trois.

La rencontre était présentée à TVA Sports.  

Gurriels fils a connu un bon match pour l’équipe locale, claquant son 16e circuit de la saison en plus de produire deux points et de frapper deux coups sûrs en quatre présences au bâton.

Teoscar Hernandez a également produit deux points pour les Jays à l’aide d’un double en sixième manche. Danny Jansen et Rowdy Tellez ont généré les autres points des favoris de la foule.

Chance Sisco a marqué l’unique point des visiteurs en septième manche avec son sixième circuit de la saison.

Trent Thornton (3-6) a été le lanceur gagnant. En six manches sur la butte, il n’a alloué que trois coups sûrs et a retiré cinq frappeurs sur des prises.

La défaite a été portée à la fiche d’Asher Wojciechowski (0-2) qui a concédé trois points, quatre coups sûrs et trois buts sur balles en quatre manches et un tiers.

Les Jays profiteront de la pause du match des étoiles avant de reprendre l’action vendredi contre les Yankees, à New York.

Les Rays défont les Yankees

Par ailleurs, les Rays de Tampa Bay ont partagé les honneurs de leur série de quatre matchs contre les Yankees de New York en l’emportant 2 à 1 au Tropicana Field, devant 20 091 spectateurs.

L’équipe locale a inscrit ses deux points dès la première manche grâce à des frappes de Tommy Pham (double) et d’Avisail Garcia (roulant).

Brett Gardner a répliqué dès le retour au bâton des Yankees avec son 15e circuit de la saison. Les visiteurs n’ont toutefois pas été en mesure de se faire justice au bâton par la suite.

Charlie Morton (10-2) a livré une solide performance au monticule pour les Rays. En cinq manches et deux tiers, le lanceur partant n’a alloué qu’un point, cinq coups sûrs et un but sur balles. Il a également réussi 10 retraits sur des prises.

Le releveur Emilio Pagan a terminé le travail et a signé son cinquième sauvetage de la saison.

Du côté adverse, James Paxton (5-4) a encaissé de la défaite après avoir concédé deux points sur sept coups sûrs en six manches de travail. Il a néanmoins retiré 11 frappeurs au bâton.