Crédit : AFP

Cyclisme

Tour de France: Mike Teunissen remporte la 1re étape

Publié | Mis à jour

À la grande surprise de tous, le Néerlandais Mike Teunissen de l’équipe Jumbo-Visma a remporté la première étape du Tour de France 2019, samedi, dans les rues de Bruxelles.

Les Bruxellois ont eu droit à un dénouement inattendu après 194 km. Au terme d’un sprint endiablé, Teunissen a battu par un boyau l’un des favoris, Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), et un autre excellent sprinteur, Caleb Ewan (Lotto-Soudal).

Il s’agit d’un premier succès sur le Tour de France pour Teunissen, qui devient aussi le premier coureur néerlandais à enfiler le maillot jaune depuis Erik Breukink en 1989. Dans cette équipe, on avait plutôt favorisé le rapide Dylan Groenewegen, victime d’une malchance.

Les Belges ont pu célébrer tôt dans la course puisque Greg Van Avermaet (CCC) a fait valoir ses talents de coureur de classiques flandriennes pour aller chercher le maillot à pois au sommet du Mur de Grammont. Cette journée de fête a été animée par des centaines de milliers de fans en liesse massés tout le long du tracé en Belgique.

Trois hommes ont animé l’étape par une échappée qui n’a pas pris énormément d’avance.

Le dernier attaquant de la journée, Stéphane Rossetto, a été rattrapé dans les dix derniers kilomètres, laissant place à un sprint massif.

Fuglsang chute

L’étape a été marquée par la chute importante du leader de l’équipe Astana, Jakob Fuglsang, touché au visage ainsi qu’au côté droit du corps. Ses équipiers avaient la mine déconfite à l’arrivée.

«Ce n’est pas le scénario que nous avions espéré. C’est ce qu’il fallait éviter, mais c’est fait, et on verra son état demain», a commenté le Québécois Hugo Houle après l’étape.

«J’étais un peu fébrile et impressionné par la super ambiance et le nombre de personnes qu’il y avait là-bas. La grande place était pleine, c’était impressionnant! La course s’est généralement bien passée. J’ai fait un bon travail pour placer Jakob dans les pavés. La forme était là, et ce n’était pas trop difficile», a indiqué l’athlète de 29 ans.

«L’ambiance était assez incroyable. Au départ, c’était grandiose. Il y avait tellement de monde. Certainement l’une des belles journées que j’ai vécu sur un vélo même si le final est un peu décevant.»