Canadiens

«Marc Bergevin a sûrement déjà communiqué avec les Jets»

Publié | Mis à jour

Marc Bergevin a voulu réaliser un coup fumant en soumettant une offre hostile à Sebastian Aho, mais ce ne fut rien de moins qu’un coup d’épée dans l’eau.

Cinq jours plus tard, il a été rapporté que le directeur général des Canadiens de Montréal s’intéressait au joueur autonome avec compensation des Jets de Winnipeg, Patrik Laine.

Pourrait-on voir l’état-major du Tricolore utiliser la même ruse pour cet autre attaquant finlandais?

«Je serais très surpris qu’il dépose une autre offre hostile», a indiqué l’analyste de hockey Yvon Pedneault, vendredi, aux «Partants», à TVA Sports. Le chroniqueur chevronné est loin de s’opposer à une telle acquisition, cependant.

«Si tu as une chance d’obtenir un joueur de ce calibre, qui possède autant de talent, tu dois tenter ta chance. Marc Bergevin a sûrement déjà communiqué avec les Jets.»

Trop d’attaquants

Vendredi, le CH a annoncé la mise sous contrat de l’ailier Nick Cousins. Cet ajout fait qu’il y a maintenant un surplus d’attaquants à Montréal.

«On a de la difficulté à comprendre la stratégie de Marc Bergevin. Il y a présentement 14 attaquants sous contrat. Puis trois joueurs se présenteront en arbitrage. Qu’est-ce qui va se produire avec tout ce monde-là?», a soulevé Pedneault.

«Il y a beaucoup d’incertitudes au sein de l’organisation. On a l’impression que depuis l’offre hostile, il y a de la confusion. Est-ce de la panique? Peut-être que non, mais on doit trouver des solutions rapidement.»

Quel partenaire pour Weber?

Bergevin a colmaté une brèche criante sur le flanc gauche de sa brigade défensive, jeudi, en embauchant le défenseur Ben Chiarot. Mais celui qui est pressenti pour jouer avec Jeff Petry sur la deuxième paire ne règle pas tous les points d’interrogation en défense.

«Peut-être pourra-t-il jouer avec Jeff Petry, c’est à prévoir. Pour ce qui est de Shea Weber, on n’a pas trouvé de partenaire de premier plan pour lui.

«Ça prend quelqu’un pour jouer avec Shea Weber. Où se trouve-t-il? C’est à Bergevin de le découvrir.»

Comme ce fut le cas le mois dernier, notre analyste a identifié un vétéran des Islanders de New York qui n’est plus dans les bonnes grâces de l’entraîneur-chef Barry Trotz.

«Je pense qu’une cible importante serait Nick Leddy. Il est encore sous contrat pour plusieurs saisons et il ne figure plus dans le top 4 des Islanders, croit Pedneault, qui estime que le DG des Canadiens n’a pas fini de magasiner.

«Je ne crois pas qu’il ait terminé. Il y aura des défenseurs de premier plan sur le marché en raison du plafond salarial, qui a glissé. Quelques équipes seront à la recherche d’attaque.»

Ci-dessus, voyez l'intervention d'Yvon Pedneault aux «Partants»