Maple Leafs c. Canadiens

Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Canadiens de Montréal

Les 10 meilleurs espoirs du Canadien

Publié | Mis à jour

Il y a longtemps que le Canadien de Montréal n’a pas compté sur un bassin d’espoirs parmi les mieux nantis de toute la Ligue nationale de hockey (LNH).

Grâce à plusieurs sélections dans les trois premiers tours du repêchage, le Tricolore aligne une demi-douzaine d’espoirs qui peuvent aspirer à occuper un rôle important chez les professionnels. On parle ici d’un rôle au sein des deux premiers trios pour un attaquant, une place dans le top 4 pour un défenseur ainsi qu’un poste de numéro 1 pour un gardien.

De plus, le bassin d’espoirs du CH a perdu deux morceaux importants la saison dernière, puisque Jesperi Kotkaniemi et Noah Juulsen ont officiellement «gradué» après avoir disputé leur 25e rencontre dans la LNH. Il a cependant ajouté Nick Suzuki l’automne dernier dans la transaction qui a envoyé Max Pacioretty à Las Vegas.

Nouvelle formule

La résurgence du bassin d’espoirs du CH parmi les meilleurs du circuit peut être attribuée à plusieurs facteurs : l’acquisition de plusieurs choix de deuxième et de troisième tour, la conservation de ses propres choix ainsi que la non-participation de l’équipe au tournoi printanier lors des deux dernières saisons.

Il semble également que l’organisation ait décidé d’accorder une plus grande importance au processus de sélection des joueurs, tenant des «combines» privés à Montréal et maintenant en Europe. Il emploie aussi un psychologue sportif de renom, capable de discerner les traits de caractère des joueurs que le CH a dans sa mire.

Tout ceci a permis au CH de faire des progrès importants dans ce domaine.

Les 10 meilleurs

Maintenant, déterminons le top 10 des meilleurs espoirs de l’équipe. Compte tenu du nombre de joueurs impliqués, la sélection ne fut pas si simple.

Outre le top 10, cinq joueurs ont également été retenus et ajoutés à la fin du palmarès. Un joueur a également obtenu le titre de «carte cachée» en raison de son grand potentiel, mais du risque qui accompagne l’atteinte de ce potentiel.

10. Jake Evans, C (7e tour 2014)

Âge : 23 ans

Taille : 6 pi

Poids : 185 lb

Lance de la droite

Statistiques 2018-2019 : 67 pj, 13 b, 32 p = 45 pts (Laval, LAH)

Après avoir passé quatre années dans la NCAA avec l’Université Notre Dame, Evans a disputé sa première saison chez les professionnels l’an dernier avec le Rocket de Laval. Et il n’a pas déçu. Il a terminé au deuxième rang des pointeurs de l’équipe, tout en étant un joueur sur qui Joël Bouchard a pu compter dans les moments critiques d’un match. Efficace dans le cercle des mises au jeu, Evans s’est targué de la responsabilité de premier joueur de centre du Rocket pendant de longues périodes au cours de la saison.

9. Jayden Struble, DG (2e tour 2019)

Âge : 17 ans

Taille : 6 pi

Poids : 205 lb

Lance de la gauche

Statistiques 2018-2019 : 28 pj, 10 b, 30 p = 40 pts (St. Sebastian’s School, USHS)

Fraîchement sélectionné au deuxième tour du plus récent repêchage, Struble est ce qu’on pourrait qualifier de «freak» athlétique. À 17 ans, il possède une musculature déjà bien développée et jouit d’un niveau d’athlétisme très avancé pour quelqu’un de son âge. Lors du plus récent «combine» de la LNH, il a terminé au sommet dans cinq catégories sur 18, du jamais vu dans l’histoire de cet événement annuel regroupement les meilleurs espoirs de la LNH. Cet athlétisme est mis en évidence sur la patinoire avec son coup de patin fluide et explosif ainsi que sa capacité à remporter ses batailles à un contre un pour la possession de la rondelle. S’il est en mesure de terminer ses cours à temps, il pourrait se joindre à l’excellent programme de l’Université Northeastern dès cet automne. Sinon, il disputera une saison dans la BCHL (Junior A) avec les Grizzlies de Victoria.

8. Cale Fleury, DD (3e tour 2017)

Âge : 20 ans

Taille : 6 pi 1 po

Poids : 203 lb

Lance de la droite

Statistiques 2018-2019 : 60 pj, 9 b, 14 p = 23 pts (Laval, LAH)

Outre Evans, Cale Fleury fut l’une des belles surprises parmi les patineurs de première année chez le Rocket. Âgé de seulement 20 ans, l’arrière de 6 pi et 1 po et 203 lb a inscrit neuf buts et 23 points la saison dernière, une récolte lui valant le 16e rang des pointeurs chez les défenseurs de la Ligue américaine de hockey parmi toutes les recrues. Il a rapidement gagné la confiance de ses entraîneurs et a obtenu plus de temps de jeu et de missions importantes à mesure que la saison progressait.

Son tir est une arme redoutable en raison de la puissance et la précision de celui-ci. Il se déplace drôlement bien pour un joueur de son gabarit et se tâche de bien fermer l’espace entre lui et les attaquants qui tentent de le défier. À la suite du départ de Brett Lernout, il devrait continuer de prendre du galon.