Canadiens de Montréal

Max Domi perd son «père spirituel»

Publié | Mis à jour

Andrew Shaw va s’ennuyer de Montréal et vice-versa.

L’énergique attaquant était l’un des joueurs les plus appréciés de ses coéquipiers dans le vestiaire des Canadiens.

C’était particulièrement le cas de Max Domi, que Shaw a pris sous son aile... à la demande de son célèbre père.

«Avant le début de la saison, j’ai eu une bonne conversation avec Tie Domi pour l’assurer que j’allais prendre bien soin de son fils. Il voulait que je m’occupe de Max, que je garde un œil sur lui pour être certain qu’il reste concentré et qu’il s’entoure des bonnes personnes», a indiqué à TVA Sports celui qui a été échangé aux Blackhawks à la veille de l’ouverture du marché des joueurs autonomes.

«Pour un jeune joueur qui arrive dans une grande ville comme Montréal, les choses peuvent mal tourner. En tant que vétéran, j’ai pris soin de lui. Au fil du temps, nous sommes devenus des amis très proches», a ajouté Shaw. 

Voyez cette entrevue dans la vidéo ci-dessus, tirée de l’émission Les Partants, mercredi. 

L’ancienne peste des Maple Leafs l’a d’ailleurs remercié sur Instagram pour son influence positive sur son fils.

Tout un choc

Par ailleurs, Shaw s’est dit triste de quitter Montréal, mais heureux de revenir à Chicago.

«J’étais sous le choc lorsque j’ai appris la nouvelle. Je ne voulais pas être échangé, a-t-il soutenu. J’étais heureux à Montréal, où j’ai eu beaucoup de plaisir. Je n’oublierai jamais mon passage à Montréal.

«Une fois le choc passé, de savoir que je retournais dans une ville familière, j’étais excité. J’ai encore de bons amis à Chicago. J’ai passé du bon temps là-bas. J’en garde de bons souvenirs.»

Âgé de 27 ans, Shaw vient de connaître sa meilleure saison dans la LNH avec 47 points (19 buts, 28 aides) en 67 matchs.

Il était le candidat du CH pour l’obtention du trophée Bill-Masterton, remporté par le gardien Robin Lehner.

Shaw, un ailier de caractère et un bon meneur, retourne à Chicago après trois saisons à Montréal. Il a gagné la Coupe Stanley en 2013 et en 2015 avec les Hawks.

Le CH avait acquis ses services le 24 juin 2016 en échange de deux choix de deuxième tour.

Cette fois, Marc Bergevin a obtenu des choix de deuxième tour et de septième tour en 2020 et un choix de troisième tour en 2021 contre Shaw et un choix de septième tour en 2021.