Crédit : AFP

LNH

Les Hurricanes veulent revoir Justin Williams

Publié | Mis à jour

Si le propriétaire des Hurricanes de la Caroline, Thomas Dundon, a exprimé sa ferme intention d’égaler l’offre hostile du Canadien de Montréal à l’égard de l’attaquant Sebastian Aho, le retour du vétéran Justin Williams est loin d’être acquis, même si son équipe s’attend à le revoir cet automne.

Joueur autonome sans compensation, Williams a complété un contrat de deux ans et de 9 millions $. Capitaine du club la saison passée, le hockeyeur de 37 ans ne sait pas encore s’il jouera en 2019-2020, mais les «Canes» ont déjà discuté avec lui et prévoient le faire à nouveau bientôt.

«Nous avons été en contact avec Justin récemment. Il n’a pas indiqué clairement la direction qu’il souhaite emprunter. Je pense qu’il pourrait décider de jouer, mais les semaines à venir nous en diront davantage», a déclaré le directeur général de la Caroline, Don Waddell, au site NHL.com.

Aux yeux de celui-ci, il n’y a aucune chance de voir Williams ailleurs qu’à Raleigh s’il choisit de disputer une 19e campagne en carrière dans la Ligue nationale.

«S’il joue, nous croyons que ce sera en Caroline. Il a fait construire une maison ici, sa famille vit ici et il a toujours dit que c’est là qu’il veut jouer. Je ne vois rien à l’horizon qui risque d’arriver à très court terme, mais nous en saurons plus par la suite», a continué Waddell.

Longue réflexion

Interrogé en marge du gala annuel de remise des trophées du circuit Bettman à la mi-juin, le triple vainqueur de la coupe Stanley disait ne pas tenter de précipiter les choses.

«Je prendrai mon temps afin de m’assurer de faire le choix approprié. Si je mise le tout pour le tout, bien, je dois être certain de ma décision. Si je ne suis pas totalement sûr, il faut examiner la situation une fois de plus. Je ne serai pas à l’aise avec ma décision si je suis sûr à 85 %. Je dois l’être totalement, car cela sera juste pour moi, mes coéquipiers et tout le monde.»

«Nous avons une maison et je préférerais ne pas déménager mes enfants à nouveau, avait-il ajouté au sujet de la possibilité d’évoluer sous d’autres cieux. Mais tout peut arriver, surtout dans le milieu du hockey. Vous ne faites pas de plans, vous vivez simplement au fil des événements.»

Lors du dernier calendrier régulier, Williams a récolté 23 buts et 30 mentions d’aide pour 53 points en 82 rencontres. Il a ajouté sept points en 15 parties éliminatoires.