Crédit : AFP

LNH

Les Blue Jackets ont tourné la page

Publié | Mis à jour

Le directeur général des Blue Jackets de Columbus, Jarmo Kekalainen, avait tout misé en obtenant entre autres l’attaquant Matt Duchene à la date limite des transactions en février, mais après le départ de certains joueurs-clés, il se dit prêt à faire le pari de voir les jeunes joueurs de l’organisation exceller.

Comme plusieurs observateurs s’y attendaient, la formation de l’Ohio a vu Duchene, Artemi Panarin et Sergei Bobrovsky signer des ententes avec d’autres équipes, lundi. Aussi, certains croient que les Jackets mangeront leur pain noir la saison prochaine après avoir atteint le deuxième tour des séries cette année.

Toutefois, Kekalainen n’est pas de cet avis, lui qui bénéficie de plus de 17 millions $ d’espace sur sa masse salariale.

«Je pense que nous avons un club fort, je ne crois pas qu’il y ait des trous énormes dans notre groupe. On a ajouté un bon joueur [Gustav Nyquist] et on est heureux de compter sur lui, a commenté le DG au site NHL.com cette semaine. J’estime qu’en raison de la flexibilité salariale, nous sommes en bonne position pour effectuer des changements éventuellement, que ce soit par le marché des joueurs autonomes ou une transaction. Si nous voyons une opportunité sensée à nos yeux, nous travaillerons sur celle-ci.»

«Nous avons déjà prouvé que nous ne craignons pas de bouger si nous considérons qu’un échange peut améliorer notre club.»

Avenir prometteur

Aussi, la présence dans la formation des Pierre-Luc Dubois, Josh Anderson, Seth Jones, Cam Atkinson, Nick Foligno et Brandon Dubinsky, entre autres, est de nature à rassurer Kekalainen.

«Nous sommes à l’aise par rapport à l’endroit où on se retrouve. Le noyau est bien en place. À la date limite des échanges, on avait parlé de la possibilité de perdre des éléments et nous avons assumé le risque. On avait dit que nous n’avions pas de problème avec les joueurs de location et c’est pour cela qu’on a tenté le coup, a-t-il dit. Le cœur de l’équipe est solide et le sera davantage à cause de l’âge de certains. On a plusieurs jeunes talentueux qui s’en viennent.»