Impact

Piette, Brault-Guillard et Browne de retour de la Gold Cup

Publié | Mis à jour

L’Impact, qui a bien besoin de renforts par les temps qui courent, a pu compter sur le retour de Samuel Piette, Zachary Brault-Guillard et Omar Browne dans le giron de l’équipe, mardi.

Les trois hommes, partis représenter leur pays à la Gold Cup, étaient de retour à la suite de l’élimination du Canada (Piette et Brault-Guillard) et du Panama (Browne) en quarts de finale, au cours du dernier weekend.

Leurs coéquipiers, du moins plusieurs d’entre eux, auraient souhaité les voir poursuivre leur parcours un peu plus loin dans ce tournoi, mais maintenant que c’est terminé, ils ne sont pas fâchés de les voir revenir.

«Oui ça fait du bien, on avait un effectif limité ces temps-ci et on a des renforts de taille, a avoué le défenseur français Bacary Sagna, en marge de l’entraînement. Ce sont des joueurs qui apportent beaucoup à l’équipe. Ça va faire du bien. Ça va redonner un peu de compétition à tout le monde.»

Ces retours soulagent, parce que la valse des blessés ne s’arrête pas. Le dernier en liste est l’attaquant Maxi Urruti, qui n’était toujours pas de l’entraînement, mardi, après avoir raté le match de samedi contre Atlanta. Il faut ajouter à cela l’ailier Orji Okwonkwo, qui a quitté la séance de mardi en se tenant la cuisse droite.

Sagna, lui, a joué les deux derniers malgré une blessure à une cheville. Il s’est néanmoins fait rassurant à ce sujet.

«Elle est toujours un peu enflée, mais ça va, il n’y a pas de douleur», a-t-il indiqué.

Le moral est bon

La défaite subie aux mains d’Atlanta United était certes crève-cœur, parce que l’Impact avait offert un effort qui aurait dû lui permettre de quitter le Mercedes-Benz Stadium avec un point. Les joueurs regardaient néanmoins le positif.

«Ça aurait été bien d’en tirer quelque chose, on est passé proche, mais dans les circonstances (...) on a livré une bonne bataille, l’attitude de l’équipe était bonne aussi», a observé le gardien Evan Bush.

En juillet, l'Impact va disputer six matchs, dont quatre à domicile. Il faudra en profiter pour engranger des points. Pour y arriver, il faudra jouer avec confiance, rappelé Sagna.

«Il faut qu’on soit conscients qu’on a la qualité pour se créer des actions pour inquiéter n’importe qui, a indiqué le Français. On l’a eue à Atlanta, la première action franche et malheureusement, on ne la met pas dedans. Sur l’ensemble du match, ils étaient un niveau au-dessus, mais je pense que c’est juste une histoire de confiance.»

L’Impact, qui est présentement troisième au classement dans l’Est en vertu d’une récolte de 30 points en 20 matchs, recevra Minnesota United, samedi, au Stade Saputo.

Le match sera présenté en direct à TVA Sports.

Voyez le reportage de Nancy Audet dans la vidéo ci-dessus.