HKN-SPO-MINNESOTA-WILD-V-TORONTO-MAPLE-LEAFS

Crédit : AFP

Canadiens de Montréal

Les options restantes pour Marc Bergevin

Publié | Mis à jour

Thomas Dundon, le propriétaire des Hurricanes de la Caroline, a qualifié la stratégie de Marc Bergevin et du Canadien de «perte de temps». Pour lui, il n’était pas question de couper les ponts avec Sebastian Aho, même si ça signifie de faire un chèque d’un peu plus de 21,87 millions dans les 12 prochains mois.

Aho a fait rêver une ville entière durant presque 24 heures. Les fidèles imaginaient déjà ce jeune centre finlandais dans l’uniforme du CH. Un marqueur de 30 buts. Un joueur qui a récolté 83 points et affiché un dossier de +25. À 21 ans seulement. Il avait le potentiel de changer le visage de l’équipe.

Mais Don Waddell, Rick Dudley et les autres hommes de hockey des Hurricanes connaissaient aussi la valeur d’Aho. Ils n’ont jamais songé à le perdre après une proposition hostile et un aussi mince retour qu’un choix de premier tour, un choix de deuxième tour et un choix de troisième tour en 2020.

Waddell l’avait déjà dit lors du camp de développement des Hurricanes, deux jours avant l’ouverture du marché des joueurs autonomes, les Hurricanes étaient pour égaler toutes les offres pour Aho.

Roues de secours

Le centre, malheureux ou heureux, restera donc en Caroline. Du moins pour au moins une autre saison puisque les Hurricanes n’auront pas le droit de l’échanger avant ça.

À Montréal, Bergevin se retrouve encore avec plusieurs millions sous le plafond salarial. Et depuis le 1er juillet, le DG du Tricolore a ajouté un seul joueur à sa formation avec Keith Kinkaid, qui servira d’adjoint à Carey Price. Avec les échanges d’Andrew Shaw et de Nicolas Deslauriers, le Canadien avait libéré près de cinq millions dans l’espoir de dénicher un gros nom. Mais Matt Duchene a dit non à Montréal et les Hurricanes ont rapidement brisé le plan Aho.

Le Tricolore a présentement une masse salariale de 69,694 millions, soit 11,806 millions de moins que le maximum prévu de 81,5 millions. Bergevin retournera Karl Alzner et Dale Weise avec le Rocket de Laval. Il économisera ainsi 2,15 millions (1,075 M$ par joueur). Quand on fait le total, on arrive donc à près de 14 millions (13,956 M$) comme coussin.

Grosse somme dans les coffres

Une fois les dossiers des ailiers Artturi Lehkonen et Joel Armia réglés, Bergevin disposera d’une marge de manœuvre d’environ 8,5 millions, si on prévoit un pacte de 2,5 millions pour Lehkonen et de 3 millions pour Armia.

C’est beaucoup d’argent qui dormira dans les coffres de l’équipe. Dans les prochains jours, le Tricolore cherchera à acquérir un défenseur gaucher et un attaquant susceptible de marquer quelques buts et d’aider l’équipe en supériorité numérique. Le Journal vous propose une liste des joueurs encore disponibles sur le marché. Bergevin pourrait piger dans cette cour ou procéder à une transaction afin d’améliorer son équipe.

En théorie, il ne restera pas les mains croisées à attendre. Dans le passé, le DG a montré qu’il n’avait pas peur de bouger en sacrifiant de gros noms comme P.K. Subban, Max Pacioretty, Alex Galchenyuk ou un bel espoir en Mikhaïl Sergachev.

Ils sont toujours libres

Ben Chiarot

►Défenseur | Jets | 28 ans

►20 pts (5 b, 15 p) en 78 matchs

►Salaire en 2018-2019 : 1,4 M$

►Salaire projeté : 2,5 M$ à 4 M$

Micheal Ferland

►A. gauche | Hurricanes | 27 ans

►40 pts (17 b, 23 p) en 71 matchs

►Salaire en 2018-2019 : 1,75 M$

►Salaire projeté : 3 M$ à 5 M$

Ryan Dzingel

►A. gauche | B. Jackets | 27 ans

►56 pts (26 b, 30 p) en 78 matchs

►Salaire en 2018-2019 : 1,8 M$

►Salaire projeté : 4 M$ à 6 M$

Marcus Johansson

►A. gauche | Bruins | 28 ans

►30 pts (13 b, 17 p) en 58 matchs

►Salaire en 2018-2019 : 4,583 M$

►Salaire projeté : 4 M$ à 6 M$

Jake Gardiner

►Défenseur | Maple Leafs | 28 ans

►30 pts (3 b, 27 p) en 63 matchs

►Salaire en 2018-2019 : 4,05 M$

►Salaire projeté : 6 M$ à 8 M$