Canadiens

Aho: les Hurricanes égalent l'offre

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Les partisans du Canadien de Montréal devront faire leur deuil de Sebastian Aho : les Hurricanes de la Caroline égaleront la proposition faite à l’attaquant finlandais.

Le propriétaire des Hurricanes, Tom Dundon, avait d’abord annoncé la nouvelle, mardi, au quotidien The News & Observer. Un peu plus tard, c’est le directeur général Don Waddell qui a confirmé les intentions de l’équipe dans un communiqué de presse.

«C’était une décision facile, a indiqué Waddell. Sebastian est l’un des meilleurs joueurs de la ligue et la pièce centrale de ce que l’on bâtit ici. Nous lui avons parlé tout au long du processus et il a clairement indiqué qu’il souhaite être à Raleigh et faire partie de cette organisation.»

Il en a été question avec Renaud Lavoie à l’émission Les Partants. Voyez ce segment dans la vidéo ci-dessus. 

Les «Canes» avaient sept jours, à compter de lundi, pour égaler l’offre hostile du Canadien acceptée par Aho. Une annonce officielle pourrait être faite plus tard dans la journée de mardi ou encore plus tard cette semaine.

Le directeur général du Canadien, Marc Bergevin, en avait surpris plusieurs, lundi, en offrant un contrat de cinq ans et 42,27 millions $ à l’attaquant des Hurricanes, joueur autonome avec compensation. Aho doit notamment toucher 11,3 millions $ en bonis au cours du mois de juillet.

«C’est notre travail de gérer notre masse salariale pendant que nos joueurs se développent et profitent de leur autonomie. Il n’y a jamais eu d’inquiétude sur notre possibilité d’égaler ce contrat. Encore une fois, les Hurricanes de la Caroline ne devraient pas être sous-estimés. Nous avons un plan et toutes les ressources pour remporter la coupe Stanley.»

Une fois l'offre égalée, les Hurricanes ne pourront pas échanger Aho pour les 12 prochains mois.

Si Bergevin frappe effectivement un coup d’épée dans l’eau, le Canadien conservera ses choix de premier tour, deuxième tour et troisième tour au repêchage de 2020. Il s’agissait là de la compensation à payer pour mettre la main sur Aho.

Le directeur général aura par ailleurs le loisir d’embaucher un autre joueur autonome, cette fois sans compensation. En date de mardi midi, seulement quatre attaquants ayant récolté 40 points ou plus lors de la récente saison demeuraient sans contrat : Ryan Dzingel, Justin Williams, Joe Thornton et Micheal Ferland.