Canadiens

Andrew Shaw retourne à Chicago

Publié | Mis à jour

À la veille de l’ouverture du marché des joueurs autonomes, Marc Bergevin a sacrifié un joueur populaire à l’intérieur du vestiaire en échangeant Andrew Shaw aux Blackhawks de Chicago, dimanche.

Le Canadien de Montréal a acquis des choix de deuxième tour et de septième tour pour le repêchage de 2020 et un choix de troisième tour en 2021. Les Hawks ont également reçu un choix de septième tour en 2021.

«Je suis triste de partir, je vais m’ennuyer de la ville de Montréal, du Canadien et de mes anciens coéquipiers, a dit Shaw en fin de soirée lors d’une conférence téléphonique. Je n’oublierai jamais mon séjour à Montréal. Mais en même temps, je suis heureux de renouer avec les Hawks. C’est à Chicago où je suis tombé en amour avec ma femme, mais aussi avec la ville.»

Shaw n’avait aucune amertume contre le CH et Bergevin. Il a assez d’expérience pour comprendre la réalité de la Ligue nationale de hockey (LNH) et du plafond salarial.

«Marc a toujours été bon pour ses joueurs, a raconté l’ancien numéro 65. Je m’ennuierai de lui, il a toujours agi avec classe avec moi. C’est aussi un signe de classe quand un DG t’échange dans une ville que tu connais bien.»

Dans la course pour un gros nom

Sur le plan stratégique, Bergevin a libéré 3,9 millions $ de sa masse salariale pour les trois prochaines saisons. Avec un coussin plus important, le DG du CH aura plus de liberté afin de se lancer dans la course pour un gros nom sur le marché des joueurs autonomes.

Après la transaction de Shaw, le Canadien a aussi envoyé Nicolas Deslauriers aux Ducks d’Anaheim contre un choix de quatrième tour en 2020. Avec cet autre pacte, Bergevin a libéré 0,95 million $.

Le nom de Matt Duchene circule depuis déjà quelques jours. Duchene, un centre de 28 ans, n’a jamais caché son amour pour Montréal. Il porte d’ailleurs un neuf sur son chandail en hommage à Maurice Richard. L’ancien des Sénateurs et des Blue Jackets est également courtisé par les Predators de Nashville.

Si le CH est son équipe d’enfance, la musique country représente également une passion pour lui. Il y a un peu plus d’action sur la rue Broadway à Nashville qu’au bar le 2 pierrots dans le Vieux-Montréal.

Le collègue Michael Russo, du site The Athletic, a également écrit que le CH sera dans la course pour les services du défenseur gaucher, Jake Gardiner.

Selon le site Capfriendly, le Tricolore a maintenant une masse salariale de 67,943 millions pour la saison 2019-2020. On parle donc de 13,556 millions sous le plafond salarial de 81,5 millions.

Bergevin devra toutefois offrir de nouveaux contrats aux ailiers Artturi Lehkonen et Joel Armia, deux joueurs autonomes avec restriction. Advenant les renvois de Karl Alzner et de Dale Weise avec le Rocket de Laval, le CH sauverait près de deux millions.

Trop d’ailiers

Âgé de 27 ans, Shaw venait de connaître sa meilleure saison dans la LNH avec 47 points (19 buts, 28 aides) en seulement 67 rencontres. Il avait maintenu un différentiel de +17. Il était aussi le candidat du Canadien à l’obtention du trophée Bill-Masterton.

Shaw, un ailier de caractère et un bon meneur, retournera donc à Chicago après trois saisons à Montréal. Il a gagné la Coupe Stanley en 2013 et 2015 avec les Blackhawks.

Le CH avait acquis ses services le 24 juin 2016 en échange de deux choix de deuxième tour la même année. Les Hawks avaient repêché le défenseur Chad Kyrs et l’ailier Alex DeBrincat avec les choix obtenus dans ce pacte.

Avec les Brendan Gallagher, Paul Byron, Joel Armia, Jordan Weal et la possibilité d’utiliser un Nick Suzuki sur le flanc droit, le Tricolore se retrouvait avec plusieurs munitions à l’aile droite. À l’aile gauche, il y a aussi congestion avec les Tomas Tatar, Jonathan Drouin, Artturi Lehkonen et Charles Hudon.