Yvan Cournoyer

Photo : Yvan Cournoyer Crédit : Pierre-Paul Poulin / Le Journal de Montréal

Canadiens

Yvan Cournoyer doit encore être opéré

Publié | Mis à jour

L’ancienne gloire du Canadien de Montréal Yvan Cournoyer sera opéré aux deux mains pour régler notamment, du côté droit, le syndrome du tunnel carpien qui l’embête depuis quelque temps déjà.

Dans un texte publié sur le site web de la Ligue nationale de hockey, il est précisé que l’homme de 75 ans doit passer sous le bistouri, mercredi prochain, dans un hôpital de la région montréalaise.

Le «Roadrunner» est cependant un habitué des interventions chirurgicales, lui qui avoue avoir perdu le compte avec les années. Cournoyer a indiqué, à la blague, détenir des billets de saison pour la salle d’opération.

Même s’il a évolué dans la LNH pendant 16 ans, le vainqueur de 10 Coupes Stanley croit que ses récents problèmes aux mains sont plutôt le résultat de son quotidien.

«J’ai appris que plusieurs personnes avaient développé le syndrome du tunnel carpien seulement en tapant au clavier ou en écrivant, a-t-il dit au site web de la LNH. Nous utilisons nos mains tous les jours de notre vie. J’ai joué au baseball, au football et j’ai fait énormément de rondes de golf. Quand tu as 75 ans, ça te rattrape.»

Moins de golf! 

C’est au golf que ses ennuis de santé le dérangent particulièrement. Habituellement, Cournoyer joue en moyenne trois fois par semaine, dès que la neige a fondu, mais cette année, il a seulement disputé quelques trous.

«Plus souvent tu joues au golf, plus souvent tu veux jouer, a-t-il noté. Cependant, quand tu as mal et que tu ne joues pas, tu n’as pas envie de pratiquer ce sport. Ce n’est pas plaisant. Le golf est déjà assez difficile quand tu es en forme. Je ne veux pas utiliser ma blessure comme excuse. Si je ne suis pas bon, c’est de ma faute. Je ne veux pas me plaindre sur le parcours.»