Lutte

Enfin, la WWE réagit aux critiques

Enfin, la WWE réagit aux critiques

Patric Laprade

Publié 28 juin
Mis à jour 28 juin

La WWE a enfin réagi aux mauvaises cotes d’écoute, aux assistances décevantes et jusqu’à un certain degré, aux critiques des amateurs.

En effet, jeudi, la compagnie a annoncé que Paul Heyman et Eric Bischoff avaient été nommés directeurs exécutifs respectivement de Raw et de SmackDown Live. Il s’agit ici d’une vraie position et non pas d’un poste de directeur gérant dans les scénarios.

La clé de l’annonce est que les deux seront en charge de la direction créative des deux émissions phares de la WWE, mais surtout, qu’ils devront se rapporter à Vince McMahon. Connu pour faire de la micro-gestion, McMahon, donne, pour la première fois depuis plus de 20 ans, ce qui semble être une grosse partie des règnes de sa promotion dans les mains de quelqu’un d’autre. La dernière fois, en 1995, cela n’avait duré que quelques mois.

Heyman est connu pour être un génie créatif. Il l’a prouvé à maintes reprises, que ce soit avec ECW, SmackDown au début des années 2000 et même avec OVW. Il était encore très actif avec la WWE, alors que son rôle était bien plus que celui d’être le porte-parole de Brock Lesnar. C’est lui qui, en arrière-scène, était l’esprit créatif derrière les segments dans lesquels était impliqué Brock, mais aussi ceux de Ronda Rousey. Il a donc travaillé avec plusieurs des meilleurs talents à la WWE dans les dernières années et jouit d’une excellente réputation auprès de ceux-ci.

La nomination de Bischoff est un peu plus surprenante. Bien qu’il soit un excellent personnage, il ne s’agit pas de ça en ce moment. Sa dernière expérience à ce niveau remonte aux années où il était en charge de la TNA et les choses ne se sont pas si bien passées pour lui. Bien sûr, il a la réputation d’être celui qui a presque envoyé Vince McMahon au syndic de faillite, mais cela remonte à plus de 20 ans. Il n’est pas reconnu pour être un scripteur hors-pair, a souvent privilégié les mauvaises personnes, mais il a tout de même un certain flair pour la business. Cependant, à quel point a-t-il suivi le produit dernièrement demeure une question sans réponse.

La vieille garde

Ce qui m’amène à parler d’un autre point. Heyman a 53 ans. Bischoff en a 64. C’est donc dire que le côté créatif de la WWE sera dirigé par trois hommes avec une moyenne d’âge de 63 ans, rien pour rassurer la nouvelle génération d’amateurs. La tranche d’âge la plus loyale à la WWE depuis quelques années est celle des 50 ans et plus. Celle que la WWE veut aller chercher est celle entre 18 et 40 ans. Est-ce que ces trois hommes savent ce que cette génération veut voir comme produit? On connaît déjà la réponse pour McMahon.

Par contre, bien qu’ils soient tous les deux de fins stratèges politiques en coulisses, Heyman et Bischoff ne sont pas considérés comme des « yes men ». Et je serais surpris qu’ils aient accepté ces rôles sans la garantie d’avoir une liberté créative intéressante. Mais si McMahon refuse chaque idée ou, en bon Québécois, tire la plug trop rapidement sur d’autres, je serais surpris de les voir demeurer en poste longtemps, et ce, malgré le contrat certainement très lucratif qu’ils ont signé. Est-ce que Bischoff et Heyman pourront engager des talents? Est-ce qu’ils vont pouvoir en congédier? Est-ce qu’ils vont pouvoir monter quelqu’un de NXT? Toutes ces questions sont légitimes, mais demeurent sans réponses pour l’instant. Les nominations ne seront effectives qu’à la mi-juillet, probablement après Extreme Rules, mais à temps pour SummerSlam. Il faudra alors attendre encore quelques semaines pour voir une réelle différence.

Et Triple H là-dedans?

Qu’est-ce qui a bien pu pousser Vince McMahon à engager ces deux plus importants compétiteurs des 25 dernières années?

Les réponses sont multiples. Les cotes d’écoute, les assistances, la guerre avec AEW et l’arrivée imminente à Fox sont toutes d’excellentes réponses. Peut-être aussi que McMahon ne voulait pas courir le risque que son nouveau compétiteur embauche l’un ou l’autre? Il ne faut pas oublier la XFL dans l’équation. McMahon se prépare peut-être à passer moins de temps à la WWE.

Il est également quelque peu surprenant que l’une des deux positions n’ait pas été donnée à Paul Levesque (Triple H), deuxième dans la hiérarchie créative de la WWE. Âgé de 49 ans, mais surtout bien plus au courant de ce qui se passe dans le monde de la lutte de façon générale, il aurait été un choix populaire. Mais ce n’est pas comme s’il n’avait pas déjà une influence dans la compagnie, dans ses rôles de vice-président exécutif des talents (c’est lui qui embauche les nouveaux talents), ainsi que producteur sénior de NXT et 205 Live. Je ne vois pas ça comme un désaveu de la part de McMahon envers son gendre. Au contraire, un jour, ce sera à lui (et à Stephanie) que répondront les futurs directeurs exécutifs de Raw et SmackDown.

Cependant, il est clair que la hiérarchie créative de la WWE vient de bouger. Avec ces nominations, en ordre, nous avons:

  • Vince McMahon
  • Paul Heyman et Eric Bischoff
  • Paul Levesque
  • Kevin Dunn (vice-président exécutif production télévisuelle, de là son influence sur le côté créatif)
  • Dave Kapoor (vice-président sénior créatif)
  • Ed Koskey (scripteur en chef à Raw)
  • Stephen Guerrieri (scripteur en chef à SmackDown Live)
  • Bruce Pritchard (vice-président sénior, on ne connait pas vraiment son influence sur le produit)

Quand on regarde cet organigramme, il s’agit bien plus d’un désaveu envers des hommes comme Kapoor, Koskey et Guerrieri que Levesque. Il faudra tout de même que l’ancien champion travaille en cohésion avec Heyman et Bischoff et leur chimie (ou manque de) sera déterminante pour le futur de la WWE. De plus, en ne mettant pas Levesque dans cette position, si jamais les choses ne fonctionnent pas, il ne sera pas blâmé. C’est donc peut-être aussi une façon de le protéger.

Si on avait pris une autre direction...

Si on avait voulu faire un virage jeunesse et envoyer un vrai message aux amateurs, des gars comme Levesque, Gabe Sapolsky, 46 ans, qui est à la tête d’Evolve et qui a appris sous Paul Heyman, ou Adam Pearce, 41 ans, ancien lutteur maintenant agent pour la WWE, en charge de 205 Live sous Levesque, auraient sûrement été de meilleurs choix. Mais au final, quand tu pars en guerre, tu veux t’associer avec des gens d’expérience qui savent ce que c’est que d’être au front et combattre. Heyman et Bischoff répondent à ces critères. Même si les plus optimistes, dont je fais partie, voient cette nouvelle comme un signe positif, les prochains mois seront tout de même cruciaux pour la WWE.

Anti-Pods de la Lutte

Kevin Raphaël et moi avons enregistré un nouvel épisode des Anti-Pods de la Lutte sur QUB Radio. Cette semaine, on revient sur Stomping Grounds, on vous parle de la guerre entre la WWE et l’AEW et on s’obstine comme Seth Rollins et Will Ospreay. Écoutez ça et laissez-nous vos commentaires!

Matchs de la semaine

  1. Kevin Owens et Sami Zayn c. Le New Day
  2. Shayna Baszler c. Io Shirai
  3. Akira Tozawa c. Tony Nese c. Drew Gulak

Vidéo de la semaine

Le choix de Baron Corbin comme arbitre spécial : Lacey Evans...

Résultats rapides

Tacoma, Washington

  • Drew Gulak a battu Akira Tozawa et le champion mi-lourd 205 Live Tony Nese pour remporter le titre
  • La championne féminine de Raw Becky Lynch a défait Lacey Evans
  • Kevin Owens et Sami Zayn ont vaincu le New Day
  • Ricochet a battu le champion des États-Unis Samoa Joe pour remporter le titre
  • Les champions par équipe de SmackDown Live Daniel Bryan et Rowan ont défait Heavy Machinery
  • La championne féminine de SmackDown Live Bayley a vaincu Alexa Bliss, acc. par Nikki Cross
  • Roman Reigns a battu Drew McIntyre, acc. par Shane McMahon
  • Le champion de la WWE Kofi Kingston a défait Dolph Ziggler dans un match de cage
  • Le champion Universel Seth Rollins a vaincu Baron Corbin avec comme arbitre spécial Lacey Evans

Vidéo de la semaine

Le titre 24/7 change (encore) de mains

Résultats rapides

Everett, Washington

  • Les Usos ont battu le Revival, le New Day et Daniel Bryan et Rowan dans un match quadruple menace par élimination
  • Le champion 24/7 R-Truth a défait Drake Maverick
  • Le match handicap entre Drew McIntyre et Shane McMahon contre Roman Reigns n’a pas fait de gagnant lorsque l’Undertaker est intervenu.
  • Braun Strowman a vaincu Bobby Lashley dans un match de tir à la corde
  • Les Viking Raiders ont battu Karl Anderson et Luke Gallows
  • Heath Slater a défait le champion 24/7 R-Truth pour remporter le titre
  • R-Truth a vaincu le champion 24/7 Heath Slater pour remporter le titre
  • Cedric Alexander a battu le champion 24/7 R-Truth pour remporter le titre
  • EC3 a défait le champion 24/7 Cedric Alexander pour remporter le titre
  • R-Truth a vaincu le champion 24/7 EC3 pour remporter le titre
  • Kofi Kingston a battu Sami Zayn, acc. par Kevin Owens
  • Kofi Kingston a défait Kevin Owens, acc. par Sami Zayn par compte à l’extérieur
  • Alexa Bliss, acc. par Nikki Cross a vaincu Naomi
  • Alexa Bliss et Nikki Cross ont battu Natalya et Naomi
  • AJ Styles a défait Ricochet

Vidéo de la semaine

Un autre match 2 de 3 à la WWE

Résultats rapides

Portland, Oregon

  • Le New Day a battu Daniel Bryan et Rowan
  • Le New Day et Heavy Machinery ont défait Daniel Bryan, Rowan, Kevin Owens et Sami Zayn
  • Elias, acc. par Shane McMahon a vaincu Le Miz dans un match 2 de 3
  • Nikki Cross a battu Bayley, pour ainsi permettre à Alexa Bliss d’avoir un match revanche contre Bayley à Extreme Rules
  • Sonya Deville, acc. par Mandy Rose a défait Ember Moon
  • Kofi Kingston a vaincu Dolph Ziggler

Vidéo de la semaine

Tony Nese, de champion à aspirant

Résultats rapides

Portland, Oregon

  • Jack Gallagher a battu Mike Kanellis, acc. par Marian Kanellis
  • Humberto Carrillo a défait Rob Rollenbeck
  • Tony Nese a vaincu Akira Tozawa pour devenir l’aspirant numéro un au titre

Vidéo de la semaine

Tout un match et tout un « heel turn » pour Io Shirai

Résultats rapides

Winter Park, Floride

  • Angel Garza a battu Joaquin Wilde
  • Street Profits ont défait les Forgotten Sons, acc. par Jaxson Ryker
  • Keith Lee a vaincu Nykos Rikos
  • La championne féminine NXT Shayna Baszler a battu Io Shirai dans un match de cage

Vidéo de la semaine

Voici le résumé de la semaine :

Résultats rapides

Leicestershire, Angleterre

  • Mark Andrews a battu Joseph Conners
  • Xia Brookside a défait Killer Kelly
  • Ligero a vaincu Noam Dar
  • Le champion NXT Royaume-Uni Walter a battu Travis Banks

Ceci complète le tour d’horizon à la WWE pour cette semaine.

Ne manquez pas la lutte WWE Raw, à l’antenne de TVA Sports, tous les mercredis en fin de soirée avec Kevin Raphaël et moi-même, Patric Laprade. Pour plus de détails sur l’heure de diffusion et sur les rediffusions, consultez la grille horaire de TVA Sports. De plus, ne manquez pas notre baladodiffusion sur QUB Radio à toutes les deux semaines, disponible sur iTunes, Google Play, Spotify et Stitcher.

Pour me joindre, vous pouvez le faire via mon adresse courriel, sur Facebook ou sur Twitter avec l’aide du mot clic #LutteTVASports

Sur ce, je vous dis à la semaine prochaine, c’est un rendez-vous!