LHJMQ

Un Japonais dans la LHJMQ: «Les gens vont triper dessus»

Publié | Mis à jour

Signe que le hockey se mondialise, les Remparts de Québec ont fait du Japonais Yu Sato leur choix de première ronde au repêchage européen de la Ligue canadienne de hockey (LCH), hier.

Sato est un ailier gauche de 5 pi 11 po et qui possède les nationalités japonaises et russes et qui a évolué en Finlande la saison dernière. Avec l’équipe des moins de 18 ans de Kiekko-Vantaa il a inscrit 62 points en 24 parties puis en a ajouté 17 en 12 matchs éliminatoires.

Client d’Igor Larionov, il a participé au camp de hockey de son agent en Russie il y a quelques semaines où il a fait connaissance avec l’autre joueur européen des Remparts, Aleksei Sergeev.

«Les gens vont triper dessus, croit Patrick Roy. Il a un bon coup de patin et joue avec énergie. Je pense que nos partisans vont avoir du plaisir à le voir jouer. Il a démontré de l’intérêt à venir jouer à Québec. On est satisfait de sa sélection, surtout que le repêchage européen de cette année n’était pas facile. La plupart des meilleurs joueurs désiraient demeurer en Europe.»

«C’est un joueur très explosif qui possède d’excellentes habiletés individuelles», ajoute quant à lui le dépisteur-chef des Diables rouges, Christian Vermette, qui a eu l’occasion de le voir jouer à quelques reprises.

Kuupio premier de classe

Les Broncos de Swift Current, qui disposaient de la toute première sélection, ont jeté leur dévolu sur le défenseur finlandais Kasper Puutio. Première équipe de la LHJMQ à parler hier, le Titan d’Acadie-Bathurst a jeté son dévolu sur le défenseur suisse Noah Delémont. Petit défenseur de 5 pi 9 po et 163 lb, Delémont a passé la dernière saison avec l’équipe des moins de 20 ans de Biel-Bienne, récoltant 19 points en 35 matchs.

Il est considéré comme un bon espoir en vue du repêchage de 2020.

Le défenseur Joona Lehums (6e, Saint-Jean) et les attaquants Vasily Ponomarev (9e, Shawinigan), Yevgeni Kashnikov (12e, Gatineau), Maxim Bykov (15e, Blainville-Boisbriand) et Rudolfs Polcs (18e, Val-d’Or) ont complété le top-5 pour les équipes de la LHJMQ.

Un troisième euro avec les «Sags»

De leur côté, les Saguenéens de Chicoutimi ont sélectionné le défenseur letton Harijs Brants avec le 33e choix au total. Comptant déjà sur le défenseur Artemi Kniazev et l’attaquant Vladislav Kotkov, les Sags ont pu choisir un troisième euro en raison du fait que Kotkov détient un contrat avec les Sharks de San Jose. Brants devrait être présent au camp des Sags.

L’Océanic a quant à lui jeté son dévolu sur l’ailier tchèque Adam Raska et l’attaquant russe Nikolai Mayorov tandis que le Drakkar de Baie-Comeau a mis la main sur l’attaquant bélarusse Valentin Demchenko et l’ailier letton Raivis Kristians Ansons.

À noter que le choix de cinquième tour du Canadien de Montréal au dernier repêchage, le gardien danois Frederik Nissen Dichow, a été sélectionné par les Wolves de Barrie dans la Ligue de l’Ontario.