Canadiens de Montréal

Phillip Danault ne compte pas s'arrêter en si bon chemin

Publié | Mis à jour

Après avoir terminé au 7e rang des candidats au trophée Frank J. Selke, remis à l’attaquant qui s’est le plus illustré dans son territoire, le joueur de centre des Canadiens Phillip Danault est plus motivé que jamais.

L’attaquant de 26 ans a fait sa place parmi l’élite dans ce rôle de joueur polyvalent, alors que les joueurs qui l’ont devancé au scrutin sont Sidney Crosby, Aleksander Barkov, Patrice Bergeron, Mark Stone, Sean Couturier et Ryan O’Reilly, tous des vedettes de la LNH.

«C’est un honneur [...] c’est le joueur que j’ai toujours voulu devenir, capable de se débrouiller autant offensivement que défensivement», affirme celui qui prend exemple sur Patrice Bergeron des Bruins.

Congestion au centre

Phillip Danault n’est pas inquiété par l’abondance de centres chez le CH. À lui viennent se greffer Max Domi, Nate Thompson, Jesperi Kotkaniemi et Jordan Weal, tous sous contrat en vue de la prochaine saison.

«Je me vois encore à mon poste, je ne me sens pas menacé du tout», soutient-il en entrevue lors de son tournoi de golf annuel, à Victoriaville.

Celui qui a amassé 53 points cette saison dit vouloir jouer un rôle de mentor avec les plus jeunes joueurs, comme Ryan Poehling et Nick Suzuki, s’ils sont de la formation montréalaise pour entamer la saison régulière.

L’entrevue complète se trouve dans la vidéo ci-dessus.