Boxe

Marie-Ève Dicaire et son adversaire font le poids

Publié | Mis à jour

Marie-Ève Dicaire et sa prochaine rivale, la Suédoise Maria Lindberg, ont toutes les deux respecté le poids en prévision de leur combat de vendredi soir au Casino de Montréal. 

La Québécoise a fait osciller le pèse-personne à 152,8 lb, tandis que Lindberg a affiché un poids de 150,2. 

Dicaire (15-0-0, 0 K.-O.) se frottera vendredi à la deuxième prétendante au titre de championne du monde des poids super-mi-moyens de l'IBF. Lindberg, 42 ans, est une boxeuse d'expérience qui montre une fiche de 17-4-2 et 9 K.-O. Dicaire est bien consciente que son adversaire sera là pour échanger les coups.

«J’ai vu une fille qui allait tout donner dans le ring, a indiqué la championne à TVA Sports. J’ai vu une fille qui se disait que cette ceinture-là allait être la sienne. Par contre, je pense qu'elle me connait mal. Mais je sais que c’est un combat dans lequel je devrai être alerte du début à la fin.»

«Je n'ai jamais voulu me battre sans avoir l'intention de gagner. Ce combat n'est pas une exception», a pour sa part commenté Lindberg.

La Québécoise compte bien établir son propre rythme, pour étourdir sa rivale et garder le contrôle, comme elle l’a indiqué en conférence de presse, mercredi. 

«Elle n’en peut plus d’attendre. Je la sens vraiment dans sa bulle. J’ai l’impression qu’on va voir du nouveau "stock" de Marie-Ève», a mentionné son entraîneur Stéphane Harnois. 

Au cours de son dernier combat, la championne IBF des poids super mi-moyens a vaincu son adversaire, une autre suédoise, Mikaela Lauren par décision unanime.

De son côté, Lindberg s’était frottée à la Géorgienne Mariam Tatunashvili, le 13 avril dernier, combat qui s’est soldé par une victoire de la boxeuse scandinave, après décision des juges.

L’affrontement principal et le gala complet sont présentés vendredi à 19h sur Indigo.