Crédit : AFP

MLB

Des rapides à 90 mph pour Russell Martin

Publié | Mis à jour

Lançant au passage quelques balles rapides à 90 milles à l’heure, le Québécois Russell Martin a fait sourire quelques coéquipiers, mercredi soir, avec une étonnante performance sur la butte.

«J’ai offert mes meilleurs lancers et je lançais peut-être un peu plus fort, parce que j’ai eu beaucoup de repos depuis la dernière fois que j’ai été au monticule», a blagué Martin, cité sur le site web du baseball majeur, après la défaite de 8 à 2 subie par les Dodgers de Los Angeles contre les Diamondbacks, en Arizona.

Martin, qui avait entamé la partie au poste de receveur, a retiré dans l’ordre les trois frappeurs auxquels il a fait face, en fin de huitième manche. Le Québécois s’est même offert un retrait sur trois prises aux dépens de Christian Walker, ce qui a fait rigoler quelques joueurs dans l’abri des Dodgers. Précisons que Walker avait frappé un circuit contre l’excellent lanceur Clayton Kershaw lors du match de lundi.

«Avec six points d’écart, je sentais qu’il y avait encore une possibilité pour nous de gagner, a ajouté Martin. Je devais les forcer à mériter la victoire.»

Toujours parfait

Le 30 mars à Los Angeles, également face aux Diamondbacks, Martin avait aussi lancé une manche sans accorder un seul coup sûr dans un gain de 18 à 5. Il conserve ainsi un dossier parfait en deux manches de travail.

«Cette fois, on pouvait voir qu’on avait pratiquement concédé le match en huitième manche en faisant lancer Russell pour mieux reposer nos releveurs et en ayant retiré Cody Bellinger de la rencontre quand nos chances de gagner étaient devenues minces», a pour sa part admis le gérant des Dodgers Dave Roberts.

Bellinger avait été confiné au banc après six manches, au moment où les Dodgers tiraient de l’arrière 8 à 1. Malgré avec une légère blessure au genou gauche, il n’est pas prévu que le voltigeur soit tenu à l’écart plus tard cette semaine.

La formation de Los Angeles, qui occupe la tête de la section Ouest de la Ligue nationale avec une fiche de 55-27 (avant le match de jeudi soir), est à Denver, au Colorado, jusqu’à dimanche pour y affronter les Rockies dans une série de quatre rencontres.