Crédit : AFP

F1

Le GP du Brésil a «99% de chances» de déménager en 2021

AFP

Publié | Mis à jour

Il y a «99% de chances» que le Grand Prix du Brésil de Formule 1 ait lieu à Rio de Janeiro dès 2021, au lieu de Sao Paulo, a assuré lundi le président brésilien Jair Bolsonaro. 

«Nous n'allons pas perdre la Formule 1», a affirmé le chef d'État. Le contrat avec Sao Paulo prend fin dans l'année qui vient et nous avons décidé de faire revenir la F1 à Rio.» 
 
«Ce sera ainsi» ou la fin de la discipline reine du sport automobile au Brésil, a estimé Bolsonaro, bien qu'aucune confirmation du déménagement dans la ville du carnaval n'ait été donnée par les pontes de la F1, Liberty Media. 
 
«(Il y a) 99% de chances, voire plus, d'avoir la Formule 1 à Rio de Janeiro à partir de 2021», a conclu le successeur de Michel Temer, qui s'exprimait devant la presse en compagnie du patron américain de la discipline Chase Carey.
 
Sao Paulo accueille la course depuis 1990, mais le contrat avec la F1 arrive à échéance en 2020 et n'a toujours pas été prolongé. 
 
Le 8 mai, Jair Bolsonaro a jeté un pavé dans la mare en annonçant en grande pompe que le Grand Prix du Brésil aurait lieu «dès l'année prochaine» à Rio, dans un autodrome «bâti en six ou sept mois».
 
Des déclarations qu'il a donc réitérées lundi, certes en retardant le déménagement à 2021, mais dont les conséquences restent suspendues à la décision des dirigeants de la F1, qui doivent trancher entre le maintien de la course sur le circuit d'Interlagos ou son déménagement vers un autodrome flambant neuf à Rio.