SPO-2019 NHL SCOUTING COMBINE

Crédit : MARK WEBSTER / AGENCE QMI

LNH

«Pelletier possède le moteur d'un Brad Marchand»

Publié | Mis à jour

Repêché au 26e rang par les Flames de Calgary au premier tour de l’encan amateur de la Ligue nationale de hockey (LNH), vendredi soir, l’attaquant Jakob Pelletier a fait l’objet d’une comparaison flatteuse de la part de son entraîneur-chef dans les rangs juniors, John Torchetti.

Ce dernier, qui est à la barre des Wildcats de Moncton au sein de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, a été impressionné autant par le talent du patineur de 18 ans que par des qualités de leader. Selon lui, l’équipe albertaine a fait un bon choix et il ne tardera pas à se tailler une place parmi les meilleurs.

«Je n’aime pas comparer les joueurs, [...] mais je dirais que Pelletier possède le moteur d’un Brad Marchand. Son niveau d’habiletés est là et son degré de compétitivité n’arrêtera pas de grimper. Il a subi une blessure à la cheville et même s’il ne pouvait pas mettre le patin sur la glace, il a réussi à le faire, car il voulait tellement jouer en séries éliminatoires cette année. Cela en dit long sur lui», a déclaré Torchetti au site officiel des Flames.

«Il est si naturel, il n’y a rien de faux chez lui, rien, a-t-il poursuivi au sujet de l’auteur de 89 points en 65 rencontres de saison régulière en 2018-2019. Il est toujours dans un bon état d’esprit et se présente pour travailler tous les jours. En plus, il excelle pendant les entraînements, puisqu’il élève le rythme.»

Bon environnement

Aussi, le pilote des Wildcats a confiance de voir Pelletier se démarquer à Calgary au cours des années futures.

«Il va se retrouver dans une bonne famille. Je connais Tre et Billy et ce que chaque joueur veut, c’est d’évoluer au sein d’un groupe avec un bel esprit familial. Son éducation dans le milieu du hockey ira en s’améliorant grâce au personnel en place», a-t-il réagi en évoquant Brad Treliving et Bill Peters, respectivement directeur général et instructeur-chef des Flames.

Selon Torchetti, Calgary offrira toutes les chances à Pelletier de bien se développer et d’éventuellement de faire sa niche avec le grand club.

«D’après moi, ces jeunes hommes sont excellents pour jouer. Aujourd’hui, ils ont tellement de passion, donc laissons-les jouer à leur guise. Ils commettront des erreurs, mais après 20 parties, une fois qu’ils auront confiance, ils seront aussi bons que n’importe qui», a-t-il mentionné.